2
28 Oct
2009

Vienne, aussi pour la peinture

Par Michel Julien | Catégories : Art, culture et histoire, Autriche

Vienne, capitale européenne de la musique où vécut les grands Mozart, Beethoven et Schubert, est aussi une ville importante au niveau des arts visuels.

Bien qu’elle n’ait pas été une pépinière de peintres comme Amsterdam ou Paris, son statut de ville impériale en a fait une ville de collectionneurs d’œuvres d’art, si bien qu’elle possède aujourd’hui d’intéressants musées très bien garnis de tableaux de toutes origines.

Vienne peinture Kunsthistorishes museum

Le grand hall du Kunsthistorishes museum de Vienne

Construit au XIXe siècle, soit à l’époque ou l’empire austro-hongrois était à son apogée, le Kunsthistorishes museum abrite de nombreuses œuvres représentant différents courants de l’art.

En entrant dans ce museum, on est toute suite subjugué par un imposant hall, paré d’une grande statue de Canova et coiffé d’une coupole accrochée à des dizaines de mètres au dessus de nos têtes.

Des salles d’exposition au décor moins tape-à-l’œil présentent les œuvres d’artistes célèbres, dont plusieurs peintres italiens de la Renaissance tels que Bellini, Raphael, Veronese et Le Tintoret.

La peinture flamande y est aussi très bien représentée avec un très beau Vermeer, plusieurs Rubens de grandes dimensions et 14 des plus importants tableaux de Brueghel l’Ancien.

Comme toutes les grandes villes européennes, Vienne possède son grand musée d’art.

Le Kunsthistorishes museum, grand édifice de style néo-classique, vaut la peine d’être visité ne serait-ce que pour admirer son architecture flamboyante et ses volumes imposants.

Vienne peinture Kunsthistorishes museum

L’une des grandes salles du Kunsthistorishes museum

C’est à Vienne, au musée Albertina, que l’on retrouve la plus importante collection d’oeuvres sur papier au monde.

Installé dans un ancien palais des Habsbourg, à deux pas de l’opéra, l’Albertina a été minutieusement restauré il y a quelques années et les appartements des Habsbourg brillent à nouveau de leur luxe d’origine.

Au total, 18 pièces aux murs tendus de soie, décorés à la feuille d’or et ornés de sculptures ont retrouvé leur splendeur passée.

La véritable raison d’être du musée, toutefois, n’est pas de montrer des appartements princiers, mais de présenter cette collection, fondée en 1768, qui comprend maintenant plus d’un million et demi d’œuvres : gravures, dessins et estampes d’artistes aussi réputés que Dürer, Goya, Michel-Ange, Da Vinci et Picasso.

Vienne était la ville de Gustav Klimt et elle l’est toujours. Plusieurs de ses tableaux les plus connus, tels que La Mariée et Le Baiser, sont exposés à l’Österreichische Galerie Belvedere.

Dans cet ancien palais dominant la ville, on peut aussi admirer des toiles moins connues de cet artiste dont le style Art nouveau a révolutionné la peinture autrichienne.

Le musée Leopold, partie intégrante du Museum Quartier de Vienne, est spécialisé dans l’art autrichien.

À l’intérieur de cet étrange immeuble cubique, on retrouve d’autres œuvres de Gustav Klimt, des nus surtout, plusieurs toiles de Kokoschka considéré comme le plus important peintre autrichien, de même que la plus grande collection de tableaux d’un autre artiste viennois de génie, Egon Schiele.

Schiele, mort à 28 ans de la grippe espagnole, a eu le temps de produire de grandes œuvres malgré ses séjours en prison et dans l’armée. Ami intime de Klimt, il a choqué ses contemporains et étonne encore aujourd’hui avec ses représentations crues de corps nus et ses portraits envoutants.

2 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. […] This post was mentioned on Twitter by Michel Julien, Coup de coeur monde. Coup de coeur monde said: Vienne, pas seulement pour la musique, pour la peinture aussi! http://bit.ly/3Petvi […]

  2. 2.

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :