3
19 Nov
2009

Boutique hors taxes de l’aéroport : où sont passées les économies?

Par Michel Julien | Catégories : Transports

Lors de notre passage à l’aéroport Montréal-Trudeau le 6 novembre dernier, nous sommes allez à la boutique hors taxes pour y acheter une bonne bouteille de vin, histoire de célébrer nos vacances à notre arrivée à destination.

Convaincus d’y obtenir un bien meilleur prix, nous avons attendu à la boutique Hors-taxes de l’aéroport pour faire notre achat.

Sur une tablette, une bouteille de l’un de mes vins italiens favoris, un Liano 2006. Son prix? 28,30 $… À la Société des alcool du Québec, cette bouteille se vend 28,50 $. Une économie de 20 sous, donc.

Selon Wikipedia, une boutique hors taxe (ou Duty Free) est une boutique qui n’applique pas les différentes taxes de son pays aux produits qu’elle vend. Alors si la boutique de l’aéroport n’applique pas les taxes, pourquoi paie t-on presque le même prix qu’à la SAQ?

3 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. simplement parceque la commission des liqueures comparer aux autres magasins ou se vends de l’alool ne charge pas les taxes… voila la reponse

    informez vous!

      1.1.
    • Je crois que vous n’avez pas bien lu et certainement mal compris, mon texte!

    • 1.2.
    • Bonjour
      – Parce-que les charges d’exploitation des commerces en zone duty free dont plus élevées (loyer, habilitation des personnels, contraintes horaires d’ouverture des boutiques, etc )
      – Parce que les marges appliquées sont plus élevées..
      C’est le principe de captation de la rente qui veut que le renoncement de l’état à percevoir une taxe aboutit à ce que le propriétaire des locaux (aéroport), du magasin récupèrent une partie du bénéfice que devrait en tirer le consommateur ..
      CQFD !

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :