0
27 Nov
2009

Plongée à Cayo Largo

Par Michel Julien | Catégories : Antilles et Caraîbes, Cuba, Sports et loisirs

Sans être une destination de plongée extraordinaire, Cayo Largo offre de belles excursions sous-marine.

Plongeurs occasionnels, loin d’être experts, nous nous sommes laissés tenter par la découverte des récifs de cette île cubaine.

plongée à Cayo Largo

À partir de la plage, quelques coups de palmes suffisent pour rejoindre un petit récif de corail situé à une vingtaine de mètres, directement en face de notre bungalow.

Une faune colorée habite l’îlot sous-marin que nous explorons avec plaisir. Jasmine, qui fait sa première plongée en apnée, n’en revient pas. Des poissons de toutes les couleurs, des coraux de toutes les formes… et cette menaçante silhouette qui fait sans cesse le tour du récif : un barracuda.

Nous plongeons et replongeons, mitraillant le fond marin et ses habitant de nos appareils photos.

Des excursions de plongée sont organisées quotidiennement autour de l’île.

La base, située à la marina, possède tout le matériel de location de même que deux bons bateaux. Nous joignons un groupe d’une demi-douzaine de plongeuses italiennes pour une plongée peu profonde sur les récifs voisins.

Après moins de trente minutes de bateau, nous jetons l’ancre, revêtons nos équipements et plongeons. Le paysage sous-marin est sublime. Des coraux, une variété de petits poissons tropicaux et quelques barracudas peuplent le récif.

Au dessus de nos têtes, des raies nagent tels de grands oiseaux au vol lent. Ému et excité, je consomme mon air plus vite que les autres et me retrouve à utiliser le détendeur de secours de mon guide. Pas grave, la plongée se termine et on remonte à la surface.

De retour à la Marina, nous faisons la connaissance de Québécois, propriétaires d’un grand yatch. Ils nous invitent à partir en excursion avec eux.

À bord de cet imposant navire, nous partons explorer les îlots déserts et les récifs au sud ouest de Cayo Largo.

Le capitaine connait parfaitement la région. Heureusement, car parfois, il n’y a qu’un mètre d’eau sous le bateau.

Sur le fond, nous voyons des dizaines de langoustes et d’étoiles de mer. Devant nous, l’eau est plus sombre. Nous approchons d’un récif de corail.

En plein nulle part, loin de la terre, le capitaine stoppe les machines et nous sautons à l’eau.

Quel site splendide! Il n’y a que trois mètres d’eau, la luminosité est parfaite et la visibilité semble infinie.

Le récif grouille de vie, une vie marine de toutes les formes et de toutes les couleurs, mais surtout, une vie marine facilement accessible aux plongeurs certifiés comme aux amateurs de plongée tuba.

Notre guide attrape notre souper : quelques langoustes. Un délice!

plongée à Cayo Largo

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :