4
4 Déc
2009

Raid motoneige dans Lanaudière, Québec

Par Michel Julien | Catégories : Canada, Sports et loisirs

Un Raid motoneige de plus de 500 kilomètres à travers les forêts de la région de Lanaudière, c’est ce qui attend notre groupe de 12 motoneigistes composé d’experts et de néophytes.

Chaudement vêtus, nous attendons le mot d’ordre du guide pour quitter l’auberge de la Montagne Coupée, où nous avons passé la nuit.

Au départ, on traverse des champs, puis on s’enfonce dans la forêt. La région québécoise de Lanaudière est très sauvage, mais les pistes y sont très bien entretenues et l’affichage permet de s’y retrouver facilement.

Raid motoneige Lanaudière, Québec

À Notre-Dame-de-la-Merci, un pont suspendu traverse la rivière Ouareau

À Notre-Dame-de-la-Merci, il faut traverser la rivière Ouareau en passant sur un long pont suspendu que les motoneigistes américains on baptisé «Golden Gate».

Réservé au seul usage des motoneiges, il doit bien faire 40 mètres de long, mais moins de deux de large. Tous arrêtent et sortent leurs appareils photo tellement le site est enchanteur.

À La...

Prête à affronter les sentiers!

Les kilomètres suivant nous emmènent vers Saint-Donat où nous prendrons le lunch à la Cuillère à Pot, un rendez-vous très populaire chez les motoneigistes. Au menu, un «spécial motoneigiste»!

Nous filons maintenant vers Saint-Michel-des-Saints en empruntant une piste large, sans pente abrupte ni courbe raide. Le grand confort quoi!

Il fait nuit au moment où nous arrivons à l’Auberge du Lac Taureau. Décoré de milliers de lumières, l’élégant édifice de bois rond impressionne. Un grand enclos de blocs de béton très sécuritaire accueille nos motoneiges pour la nuit.

Nous avons tout juste le temps de garer nos motoneiges puisque nous devons filer au centre de santé de l’auberge où nous avons rendez-vous. Le bain thérapeutique, le massage et la piscine sont bienvenus après les quelque 250 kilomètres de sentiers parcourus aujourd’hui.

Comme si nous n’avions pas assez dépensé d’énergie, nous partons terminer la soirée au bar de l’hôtel Le Central, à Saint-Michel-des-Saints. Nous somme agréablement surpris de découvrir un tel endroit dans ce petit village.

La musique y est bonne et on diffuse sur écran géant des vidéos montrant des cascades en motoneige. Décidément, Lanaudière est vraiment le pays de la motoneige!

Notre deuxième journée sera moins folle. Seulement 120 kilomètres sont prévus au programme. Nous démarrons nos machines par un froid quasi sibérien.

En quittant l’auberge du Lac Taureau nous enfilons sur le sentier qui ceinture le lac, cet immense réservoir créé pour régulariser les eaux de la rivière Saint-Maurice. Nous nous éloignons peu à peu des régions plus peuplées pour parvenir au territoire atikamekw de Manawan.

Le motoneigiste autochtone Michel Petite-Plume nous accueille chaleureusement chez lui. Lui et sa compagne nous ont préparé un plat d’orignal accompagnée de bonnes bouteilles de Bordeaux. Pour le dessert, nous nous dirigeons au resto Élizabeth, tenu par la soeur de Michel.

Par la fenêtre du restaurant Élizabeth, des enfants autochtones nous observent

Par la fenêtre du restaurant Élizabeth, des enfants autochtones nous observent

Encore une fois, l’accueil est des plus chaleureux. Par la fenêtre, des enfants autochtones nous examinent. Nous discutons des possibilités touristiques qu’offrent le village et sa région. Élizabeth nous dévoile qu’elle projette de construire une auberge. Quelle bonne idée!

Au retour, nous longeons encore le grand lac Taureau. Des ponceaux sont jettés sur les petits affluents du lac et un barrage hydroélectrique est construit sur la rivière Matawin, où se jettent les eaux du lac. Pour traverser, nous passons à la file indienne sur une étroite passerelle installée directement sur le barrage.

Nous nous rendons ensuite à l’auberge le Cabanon de Saint-Zénon où nous prendrons le repas du midi. Le Cabanon est très réputé auprès des motoneigistes américains qui conduisent de longues heures à partir de la Pennsylvanie ou de l’état de New-York pour profiter de la neige et des sentiers de la région.

Raid motoneige Lanaudière Québec

Le Cabanon est aussi le rendez-vous de pilotes d’avion sur ski

Des dizaines de remorques pour motoneiges aux plaques américaines sont stationnées devant l’auberge. À l’intérieur, on entend autant parler l’anglais que le français.

Après les comparaisons d’usage entre les motoneiges et les discussions animées, nous redémarrons pour nous rendre à la pourvoirie Au Pays de Réal Massé. Si cette pourvoirie est l’une des rares à être ouverte à l’année, c’est qu’elle profite aussi de la marée de motoneiges qui envahit Lanaudière.

x

Vers Saint-Jean-de-Matha

L’ex-boxeur Réal Massé avait acheté l’endroit quelque mois avant qu’un incendie ne le détruise complètement en 1988.

La nuit du sinistre, l’athlète avait bravé les flammes, s’infligeant de graves brûlures, pour sauver certains de ses hôtes. C’est une coupure du journal affichée sur le mur qui raconte l’événement.

Reconstruit quelques mois après le sinistre, le bâtiment ne ressemble pas vraiment à l’image que l’on se fait d’une pourvoirie perdue en forêt.

Pas de bois rond, ni de camps vétustes, mais un grand édifice blanc où nous attendent d’immenses chambres équipées de baignoires à remous.

Le matin venu, quelques centimètres de neige fraîche recouvrent le sol et les nuages se dissipent. Les motoneigistes jubilent; le retour vers Saint-Jean-de-Matha se fera sur des sentiers vierges, sous un beau ciel bleu. Le paradis…

Pour en savoir un peu plus sur la motoneige dans la région de Lanaudière : Pays de la motoneige

4 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. Bonjour,

    Je trouve votre article très intéressant puisque votre périple vous a permis de visiter deux des membres de l’association des Spas Relais santé, soit l’auberge de la Montagne coupée et l’auberge du Lac Taureau. Je suis contente que votre séjour au spa ait été à la hauteur de vos attentes et de notre certification d’excellence.

    De plus, à titre personnel je voudrais savoir si ce périple faisait partie d’un groupe organisé ou si vous l’avez organisé vous-même? Je suis récemment revenue au Québec avec mon mari qui est néo-zélandais et avide de sports d’hiver, et j’aimerais bien lui proposer ce parcours… Malheureusement sans moi pour cette année puisque je suis enceinte, mais je me reprendrai!

    Merci!

    Nadia

  2. 2.
  3. Nadia,
    Ce voyage a été planifié par Tourisme Lanaudière. C’était pour la rédaction de ce reportage d’abord publié dans le magazine American Snowmobiler. C’est un parcours classique dans cette région. Tu auras des infos ici : http://www.paysdelamotoneige.ca/fr/

    Au plaisir!

    MJ

  4. 3.
  5. Bonjour !

    Nous nous sommes rencontrés lors de votre séjour.
    Merci pour ce bel article sur notre région.
    La motoneige c’est magique et incomparable.

    Bonne Journée! :o)

  6. 4.
  7. @ Nunavik : SVP, rappelez-moi les circonstance de notre rencontre!

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :