2
23 Mar
2010

Au Wyoming : le vrai Far West de Buffalo Bill!

Par Michel Julien | Catégories : Art, culture et histoire, États-Unis, Nature - plein air

Non, le Wyoming n’est pas un parc d’attractions ou un décor de film. Ici, c’est le vrai Far West, celui de Buffalo Bill, des cowboys et des Indiens.

Au nord-ouest de l’état, la petite ville de Cody, fondée par nul autre que William «Buffalo Bill» Cody, représente tout à fait l’image que l’on se fait du Far West. Sa rue principale est bordée d’un saloon, d’un hôtel, d’une banque et d’une gare, qui n’ont guère changé depuis cent ans.

L’hôtel Irma, construit par Buffalo Bill

Point d’intérêt historique à Cody : l’hôtel Irma qui a été construit par Buffalo Bill pour accueillir les voyageurs venus en train visiter le parc de Yellowstone.

Plus de cent ans après avoir été érigé, l’hôtel accueille toujours les voyageurs.

Dans la grande salle à manger, la décoration est d’époque; on y retrouve toujours le long bar typique des saloons du Far West.

Fabriqué en France, transporté par bateau et par train, ce magnifique bar en bois de cerisier a été offert à Buffalo Bill par la reine Victoria en signe d’appréciation pour le spectacle Buffalo Bill’s Wild West présenté à Londres.

Durant les mois d’été, l’hôtel Irma présente «The Cody Gunfighters», des comédiens qui jouent les cowboys.

Durant les mois d’été, l’hôtel présente «The Cody Gunfighters», un spectacle de rue où des comédiens vêtus en cow-boys se tirent les uns sur les autres à grands coups de Colt et de Winchester. Très réaliste – l’un des comédiens ressemblant beaucoup à Buffalo Bill – la scène attire toujours les foules.

Dans les rues, «The Cody Gunfighters» se tirent dessus à grands coups de Colt et de Winchester

On ne saurait penser cowboy sans penser rodéo et Cody s’autoproclame capitale de ce sport équestre. À chaque soir, dans un grand amphithéâtre extérieur, on y présente un rodéo qui attire autant les touristes que les résidents.

Ici, le rodéo, c’est très sérieux; les adolescents du coin comme les pros du circuit international y participent pour gagner. Tous veulent rester en selle, mais à chaque soir, on en voit quelques-uns repartir sur des civières.

Old Trail Town regroupe des maisons centenaires dont celle qui a servi de refuge à Butch Cassidy et Sundance Kid

Un peu à l’écart de Cody, Old Trail Town regroupe une collection de 26 bâtiments centenaires répartis le long d’une large rue où sont stationnées une centaine de charrettes et autres véhicules hippomobiles.

La plupart de ces bâtiments déménagés d’un peu partout au Wyoming abritent divers meubles et objets usuels de l’époque de la conquête de l’Ouest.

L’absence d’animateurs costumés tels que l’ont en trouve habituellement dans ce genre de village donne à l’ensemble une impression de village fantôme.

Marcher seul sur les trottoirs de bois de la rue déserte et entrer dans les maisonnettes et commerces abandonnés a quelque chose d’irréel. On a l’impression que les habitants ont fui soudainement, laissant leur petite ville aux marmottes et aux corbeaux.

La bande de Butch Cassidy et Sundance Kid

La bande de Butch Cassidy et Sundance Kid

L’un des bâtiments les plus intéressants de l’ensemble a servi de refuge aux truands Butch Cassidy et Sundance Kid lors de leurs virées criminelles.

Construite en 1883, la fameuse cabane appellée « Hole-in-the-Wall », du nom d’un passage à travers les montagnes du Wyoming, a été le repaire de ces deux hors-la-loi et de leur bande, le « Wild Bunch », auteur de nombreux vols de banque dont un ici même à Cody, en 1904.

Toutefois, c’est surtout l’histoire des vrais cowboys qui ont vécu et qui vivent toujours à Cody qui lui confère son authenticité.

Après tout, c’est la plus grande et la plus connue de toutes les figures mythiques de l’Ouest, le colonel Frederick William Cody, surnommé Buffalo Bill, qui a fondé la ville en 1896.

Buffalo Bill, celui-là même qui a engendré l’engouement de la population pour la légende de l’Ouest, a vécu dans la ville qui porte son nom jusqu’à la fin de sa vie.

Un incontournable pour apprivoiser la culture de l’Ouest, la visite du Buffalo Bill Historical Center

Pour bien comprendre l’importance du personnage et pour apprivoiser la culture de l’Ouest, la visite du Buffalo Bill Historical Center est incontournable.

Aménagé dans des bâtiments modernes, le centre comprend cinq musées.

Le premier relate la vie de Buffalo Bill au moyen d’articles et de vêtements lui ayant appartenu, d’affiches de ses fameux spectacles à grand déploiement et d’autres objets historiques.

À côté, le Musée d’histoire naturelle nous permet de se faire une bonne idée de ce qui nous attend lors de la visite du parc national de Yellowstone, attraction numéro un du Wyoming, situé à quelques lieues de la ville.

Un autre musée du centre expose les oeuvres de différents artistes, dont plusieurs grands noms de ce qu’il convient d’appeler l’art western. On y trouve même quelques tableaux de la Française Rosa Bonheur qui a peint le portrait de Buffalo Bill lors de son passage au château de Fontainebleau.

Quant au Musée des armes à feu, il convient surtout aux amateurs inconditionnels de revolvers, carabines et autres tromblons. Les autres n’éprouveront pas grand-chose à la vue de vitrines présentant des centaines de fusils Winchester alignés.

Enfin, le Musée des Indiens des Plaines offre un intéressant survol des différentes cultures amérindiennes de l’Ouest.

Lakotas, Sioux et Cheyennes coiffés de plumes multicolores participent au pow-wow de Cody

Pour voir des Autochtones biens en vie, il faut assister au grand pow-wow qui a lieu à la fin de juin derrière le centre.

L’attrait principal de cet événement est le spectacle de danse traditionnelle où des dizaines de Lakotas, Sioux et Cheyennes coiffés de plumes multicolores, suivent le rythme des tambours.

Les ainés aussi bien que les très jeunes enfants sont de la partie et la plupart se prêtent au jeu des photographes qui mitraillent ce spectacle haut en couleur.

2 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. que de plaisir d’avoir visité CODY,nous tombons bien car nous arrivons le 3 juillet 2013 et le 4 c’est « l’independance day »,nous avons eu droit a la parade avec figurants realistes,entre autre »buffalo bill »tout simplement génial,le midi nous avons dejeunés a l’hotel IRMA ,endroit jovial,tout est resté comme un siècle en arrière les tableaux aux murs sont d’époque,dans les rues c’est très animé,les gens dansent au son de la musique en buvant une bonne bière.LE soir nous assistons a un rodéo epoustouflant,les cowboys manient bien le lasso,CODY sera pour nous une halte de 2 jours vraiment inoubliables,les habitants y sont conviviaux………une pensée a un habitant de CODY qui sans nous connaitre nous a offert une bière…………

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :