0
5 Avr
2010

Le meilleur de la cuisine à Amsterdam

Par Michel Julien | Catégories : Gastronomie - cuisines, Grandes villes, Pays-Bas

Non, Amsterdam ne figure pas parmi les plus grandes capitales gastronomiques de la planète. Toutefois,  la cuisine à Amsterdam a beaucoup à offrir.

Comme c’est le cas de nos jours dans la plupart des grandes villes, la capitale néerlandaise regroupe une grande variété de restaurants de toutes les cultures, des établissements proposant une cuisine raffinée, de même que des bistrots et cafés servant les plats locaux.

Restauration rapide

Dans les quartiers du centre-ville, les comptoirs de restauration rapide voisinent les restaurants gastronomiques. Ici comme ailleurs, la cuisine facile, la friture et les burgers sont partout présents.

Comme dans toute grande ville, on y retrouve des comptoirs de sushis, des pizzérias et des McDonald, mais aussi d’intéressants cafés traditionnels et des restos servant une cuisine contemporaine raffinée.

Pour manger en vitesse à la façon des Amstellodamois, debout sur le trottoir ou assis sur un banc public, il faut entrer dans un de ces minuscules établissements et y commander des frites.

Généralement, ces excellentes frites sont servies avec un choix de mayonnaises, dans une assiette ou un cône de carton. Bien sûr, c’est de la friture, mais au moins c’est de la friture « typiquement hollandaise »!

cuisine à Amsterdam

Comptoir de hareng fumé à Amsterdam

Certainement la plus grande spécialité néerlandaise en matière de restauration rapide, le hareng cru est vendu par des marchands ambulants. Des charrettes ou de petits kiosques installés sur la rue proposent en saison cette délicatesse venue de la mer du Nord.

En mai et juin, les petits poissons fraîchement pêchés sont servis crus, avec des tranches d’oignon et des cornichons. Hors saison, on les présente plutôt fumés.

Importante puissance coloniale, la Hollande a adopté dans sa cuisine certains plats en provenance de ses postes coloniaux en Indonésie.

Typiquement indonésien, mais faisant maintenant partie de la tradition culinaire hollandaise, la rijsttafel est un plat à base de riz accompagné de plusieurs petites assiettes de viandes et poissons. Les nasi goreng, à base de nouilles frites, les bami goreng, à base de riz, et plusieurs autres plats asiatiques ont aussi la cote.

Port de mer, Amsterdam est donc tout près de la source d’approvisionnement en poissons frais et en fruits de mer. Pas étonnant qu’on retrouve de nombreux produits de la mer dans l’assiette hollandaise. Les huîtres, les crevettes, les pétoncles, le hareng et la sole sont parmi les favoris. On les mange grillés surtout.

cuisine à Amsterdam

Assiette traditionnelle au Haesje Claes

Goûter la tradition

Pour goûter la cuisine locale telle que l’aiment les citoyens d’Amsterdam, il faut visiter un des cafés de la ville.

Dans ce que l’on appelle les eetcafés, littéralement « café où l’on mange », on sert des mets traditionnels simples et consistants qui ressemblent bien souvent aux plats de chez-nous. Leur menu affiche du jambon, de la soupe au pois, des oeufs au plat et même des crèpes au sirop. Il s’en faudrait de peu pour que l’on se croient à la cabane à sucre!

Dans le quartier touristique de Nieuwe Zijde, le restaurant Haesje Claes propose les grands classiques de la cuisine hollandaise, pour le plus grand plaisir des touristes curieux et des Hollandais nostalgiques. Dans un décor à l’ancienne, on y sert saucisses, pommes de terre et autres spécialités.

Deux des plus fameux fromages hollandais sont fabriqués aux alentours d’Amsterdam. Le plus connu de tous, le gouda, est fabriqué dans la ville du même nom, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale des Pays-Bas.

Depuis le XVIIIe siècle, on fabrique ce fromage à pate dure enfermé dans un emballage de cire. Comme autrefois, on peut toujours l’acheter au marché, sur la place publique, face à l’hôtel de ville.

Au nord d’Amsterdam, la ville d’Edam possède aussi un fromage qui porte son nom. Exportées entourées de cire rouge, les meules destinées à au marché local sont vendues entourées de cire jaune. Comme à Gouda, elles sont l’objet de vente au marché public.

Le plus intéressant des marchés aux fromages des alentours d’Amsterdam est celui qui se déroule tous les vendredis à Alkmaar au nord de la capitale. Depuis des siècles, les porteurs de fromages vêtus d’uniformes blancs et de chapeaux de pailles transportent au moyen de berceau de bois les cargaisons échangées.

Bières et genièvres

La bière est la boisson favorite des Hollandais. La Heineken, brassée à Amsterdam et vendue partout dans le monde, est la plus connue de toutes. C’est aussi la plus commerciale et les vrais amateurs de bière préféreront sans doute goûter à l’une des nombreuses bières hollandaises offertes dans les bars et cafés de la ville.

L’alcool favori des amateurs de liqueurs fortes c’est le genièvre hollandais, boisson qui s’apparente au gin anglais. Vendu dans de longues bouteilles imitation grès, on le consomme jeune ou vieux, selon les goûts.

Ceux qui ne réussissent à faire leur choix entre genièvre et bière peuvent faire comme les vrais buveurs d’Amsterdam et prendre à la suite et à répétition, une gorgée de chacun. C’est ce que l’on appelle faire kopstoot, c’est à dire « un coup sur la tête »!

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :