9
2 Juin
2010

Sur les traces de Sissi, impératrice d’Autriche

Par Michel Julien | Catégories : Art, culture et histoire, Autriche, Grandes villes, Romantisme

Les événements décrits dans le film Sissi Impératrice ont bel et bien eu lieu et les endroits présentés peuvent être visités, à Vienne et aux alentours.

Avouez que vous avez déjà visionné l’un ou l’autre des trois films de la série Sissi avec Romy Schneider dans le rôle titre!

Films romantiques par excellence, ces grands classiques du cinéma fleur bleue ont propulsé la carrière de la jeune actrice en même temps qu’ils faisaient découvrir au monde entier le personnage énigmatique qu’a été l’impératrice Elisabeth d’Autriche.

Souvent décriée par les historiens et par les autrichiens en général, la série présente une Sissi idéalisée dont le caractère est fort différent de celui du personnage historique.

Par contre, les événements décrits dans les films ont bel et bien eu lieu et les endroits présentés sont pour la plupart historiquement vrais.

Seules certaines scènes ont du être reconstituées faute de pouvoir être tournées derrière ce que l’on appelait à l’époque le Rideau de fer.

Ainsi, la scène du couronnement d’Elisabeth à Budapest a été tournée à la Michaelerkirche de Vienne, qui ne fait donc pas partie du circuit « Sissi historique » mais plutôt du circuit « Sissi, le film ».

La visite des lieus relatifs à Sissi commence idéalement par l’Augustinerkirche, l’église où se sont épousés Franz-Joseph et la jeune Elisabeth de Wittelsbach en 1854.

À l’occasion du mariage de Sissi, 15 000 bougies éclairaient la nef tendue de velours. De style gothique, cette église surprend par sa sobriété quand on la compare aux églises et chapelles baroques autrichiennes.

Comme leurs prédécesseurs, l’empereur Franz-Joseph et l’impératrice Elisabeth ont élu domicile au Hofburg, le palais d’hiver des Habsbourg.

Véritable ville à l’intérieur de la ville, cet immense complexe a été construit au fil des siècles autour d’un château fort du XIIIe siècle dont plus rien ne subsiste.

Il est étonnant de constater que Franz-Joseph et Sissi n’habitaient qu’une dizaine des 2 600 pièces du Hofburg. Héritier d’une éducation militaire rigide, Franz-Joseph vivait dans une chambre relativement simple, équipée d’un petit lit de fer.

À quelques pas de celle de son époux, la chambre de Sissi servait aussi de salon. Chaque matin, on retirait son lit de la pièce.

Fervente adepte du conditionnement physique, Sissi utilisait des appareils de gymnastique que l’on peut encore voir dans son cabinet de toilette.

Outre les appartements impériaux, la visite du Hofburg permet d’admirer des bijoux royaux et une grande collection de services de vaisselle, dont un incroyable centre de table en porcelaine qui fait 30m de longueur!

Le château de Schönbrunn

Sissi n’aimait pas Vienne et sa cour. Elle n’a donc passé que peu de temps au Hofburg qu’elle appelait sa « cage dorée ». Elle lui a d’abord préféré le château de Schönbrunn, qu’elle a ensuite délaissé pour entreprendre d’interminables voyages.

Situé dans ce qui était alors la campagne viennoise, aujourd’hui en pleine banlieue, le splendide château de Schönbrunn propose différent types de visites, dont l’Impériale, qui présente 22 pièces, et la Grande Visite, qui en présente 40 sur les 1 441 que compte l’édifice.

Les deux visites permettent de voir les quartiers de Franz-Joseph et de Sissi tels qu’ils étaient de leurs vivants, comme le prouvent des photographies d’époque.

Dans le cabinet de travail de l’empereur, des portraits de ce dernier, de son épouse et du prince Rodolphe sont accrochés.

De nombreux objets personnels de Franz-Joseph sont là, si bien qu’on est tenté de croire qu’il reviendra d’une minute à l’autre. Dans sa chambre, on peut voir le lit où il décéda à l’âge de 86 ans.

Utilisée que durant les premières années de mariage du couple impérial, la chambre nuptiale est tendue de soie bleue et meublée de deux grands lits de palissandre. À cette grande pièce, Sissi préférait sa chambre privée du rez-de-chaussée.

Seule pièce visitée à ne pas être tout à fait originale, le cabinet d’étude de Sissi possédait un escalier qui lui permettait de gagner sa chambre sans devoir traverser le palais. L’escalier et la chambre du rez-de-chaussée ont aujourd’hui disparu.

Attenante à son étude, on découvre la pièce où l’impératrice faisait coiffer sa très longue chevelure, une opération qui prenait plus de deux heures quotidiennement.

On raconte que sa coiffeuse lui ressemblait tellement qu’elle lui servait de doublure lors de certains événements publiques.

Dans le garage du château sont exposés des calèches impériales, des voiturettes d’enfants, des traîneaux, une automobile et un corbillard.

Dans la salle du fond trône le carrosse impérial, un chef d’oeuvre baroque qui croule littéralement sous les ornements dorés.

La Hermesvilla, un pavillon de campagne aux abords de la forêt viennoise

Conscient du fait que Sissi trouvait Schönbrunn étouffant, l’empereur Franz-Joseph lui a fait construire la Hermesvilla, un pavillon de campagne aux abords de la forêt viennoise.

Malheureusement, ses efforts se sont avérés vains puisque l’impératrice y a peu séjourné, préférant toujours ses longs voyages.

De dimension modeste, comparé au Hofbourg et à Schönbrunn, la Hermesvilla est construite au milieu d’un grand parc naturel.

On peut y admirer la chambre de l’impératrice où sont peints des décors en trompe-l’oeil et de grandes fresques représentant des scènes du Songe d’une nuit d’été.

Sissi a été assassinée le 10 septembre 1898 sur un quai du lac de Genève. Ramené à Vienne, son corps a été placé dans un sarcophage et descendu dans la crypte des Capucins.

Le tombeau de Sissi, impératrice d’Autriche

Encore aujourd’hui, de fidèles admirateurs de l’impératrice viennent poser des fleurs sur son tombeau. Ouvert au public, le caveau impérial regroupe les restes de douze empereurs, dix-sept impératrices et une centaine d’archiducs.

Certains tombeaux, dont ceux de Charles VI et de Maria-Theresia, sont de véritables splendeurs.

Au Volksgarten park, un monument de style Art Nouveau propose un souvenir moins lugubre de l’impératrice Sissi. Une statue de pierre blanche la représente assise, veillant sur son empire.

La statue de Sissi, à Vienne

 

 

À savoir :

  • Des frais d’entrée sont exigés au Hofbourg, au château de Schönbrunn, à la Hermesvilla et à la crypte des Capucins (entrée payante). L’accès à l’Augustinerkirche, à la Michaelerkirche et au Volksgarten park est gratuit. Tous ces lieux historiques sont situés dans la ville de Vienne et sont accessibles par les transports en commun. Ils sont ouverts quotidiennement, sauf la Hermesvilla qui est fermée le lundi.
  • Des visites commentées en français sont organisées par l’association des Guides d’Autriche. On peut en consulter l’horaire au www.wienguide.at.
  • À Vienne, les souvenirs à l’effigie de l’impératrice ne manquent pas. On y trouve de tout, des chocolats à l’effigie de Sissi jusqu’à l’authentique papier a lettre (vierge) de l’impératrice.
  • Vous voulez vous parer de bijoux à la manière de Sissi? La bijouterie A. E. Köchert, qui a fabriqué les 28 étoiles de diamants que portait l’impératrice, les vend toujours. Leurs prix: 2 250 à 11 800€ chacune, selon la taille.
  • Pour vous sucrer le bec à la façon de Sissi, passez chez Demel, rue Kohlnmarkt. Malgré son régime strict, Sissi raffollait des pâtisseries de cet établissement prestigieux.
  • Aucun hôtel de Vienne peut prétendre avoir logé l’impératrice. Par contre, l’un d’eux porte son nom: l’hôtel Kaiserin Elisabeth. Mozart y a déjà logé.

 

9 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. j’ai toujour aime Sissi. J’ai regardeé plus de 100 fois le film. Je rėve d’aller voir son chateau et l’endroit ou elle a vecu.

  2. 2.
  3. J’ai lu le livre de Sissi, mais dans le fim et la realité celà fait deux car elle n’a jamais rencontré Francois Joseph à la peche ni le bal le jour de ses fiancailles. Il avait fait son choix.

      2.1.
    • Effectivement, la véritable vie de Sissi a été fort différente de celle présentée dans la série de films.

      La vie de Sissi a été austère et empreinte de grands malheurs.

      Visiter les châteaux de l’impératrice avec un guide qui connait bien son histoire est très instructif.

  4. 3.
  5. je voudrais la delivrer de sa douleur dans la poitrine et que la mienne s en aille a jamais paix a son ame et vive la reine et vive limperatrice

  6. 4.
  7. Je fais partie du corp des Sauveteurs-Auxiliaires de la ville de Genève.
    L’empereur FrançOIS-JOSEPH NOUS a offert en 1893 une aiguillere pour avoir
    escorté la depouille de SISI impératrice
    Photos en ma possesion.

      4.1.
    • Désolée mais l’Impératrice est morte après 1893 alors comment l’Empereur pourrait il avoir offert une aiguière avant la mort de son épouse ?

  8. 5.
  9. je souhaiterai visiter vienne et les différentes résidences des Habsbourg.

      5.1.
    • J’ai réalisé mon rêve: je suis allée à Vienne (Mai 2014)et ai visité tout ce que je pouvais. Je suis rentrée la tête pleine de souvenirs et je souhaite y retourner.

  10. 6.
  11. Je suis allé visiter le château de schonbrunn il y a environ 20 ans et je désire vraiment y retourner. C’est époustouflant, les carrosses les pièces .le prater .
    Endroit magique

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :