4
11 Oct
2010

Le zoom Nikon 28-300 mm VR : l’objectif de voyage idéal?

Par Michel Julien | Catégories : Photo de voyage

On l’attendait depuis longtemps! Voilà que Nikon nous présente enfin un zoom trans-standard format FX qui couvre à peu près toutes les focales utiles en voyage.

Le zoom Nkon 28-300 mm VR équivaut à peu de choses près au zoom Nikon 18-200 mm VR lancé il y a quelques années et compatible uniquement avec les boitiers de format DX de Nikon. Montés sur les boitiers de leurs formats respectifs, ces deux objectifs offre des focales effectives comparables.

Bien sûr, ce zoom n’est pas ultra lumineux. Rien à voir avec mes 24-70 mm f2,8, 70-200 mm f2,8 et 300 mm f2,8 côté luminosité, mais le poids de ces trois objectifs (5,5 kg au total) les disqualifie pour les longues randonnées en ville ou en campagne en faveur du Nikon 28-300 mm VR qui ne fait que 800 g.

Heureusement, la capacité à photographier en basse lumière des appareils photo modernes ajoutée à la stabilisation de l’objectif font oublier que le 28-300 mm VR de Nikon n’ouvre qu’à f3,5-f5,6.

Les tests que j’ai effectués avec mon Nikon D3 m’ont convaincu. Les différentes images réalisées sont irréprochables de qualité.

Grâce à la stabilisation (VR) de l’objectif, les photos prises à vitesse lente à l’intérieur d’une église sombre sont exemptes de flou de bougé.

Il y a bien sûr des distorsions, mais ont peut les corriger dans Photoshop, DXO ou autres logiciels. Dans les photos de paysages et les portraits, ces distorsions sont invisible, mais dans les photos en ville ou à l’intérieur on remarque beaucoup plus que les lignes droites ne sont pas si droites, surtout aux focales extrêmes de 28 et 300 mm.

Quelques photos tests :

Intérieur d’église, photo prise avec le Nikon 28-300 mm VR, à 28 mm, à 1/13e de seconde, f3,5,  sans trépied ni flash.

Clocher d’église, photo prise avec le Nikon 28-300mm VR, à 105mm, à 1/640e de seconde, f5,6.

Détail d’autel, photo prise avec le Nikon 28-300 mm VR, à 300 mm, à 1/50e de seconde, f5,6,  sans trépied ni flash.

Très gros plan, photo prise avec le Nikon 28-300 mm VR, à 250 mm, à 1/60e de seconde, f5,6, sans trépied ni flash.

Les résultats de mes quelques tests m’ont confirmé de la qualité du 28-300 mm VR. Pour les voyages où je dois marcher beaucoup ou être plus discret, cet objectif sera mon allié.

Je me rappelle avoir marché des kilomètres dans les rues de Paris l’été dernier avec mon Nikon, mon 24-70 mm f2,8 et mon 70-200 mm f2,8. Ouf! La prochaine, fois, je monte mon 28-300 mm sur mon appareil photo et voilà, plusieurs kilos de moins à traîner!

Pour en savoir plus, lisez l’excellent texte de Ken Rockwell (en anglais).

4 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. bonsoir ! je viens de voir quelques photos faites avec ce 28/300 mm nikon c’est tout simplement merveilleux ! en ce moment j’ ai du matériel canon et récement nikon mais je crois que la balance va pencher d’un côté . Mais j ‘ai été émerveillé de voir mes photos faites avec mon 700 d et le zoom 2.8 24/70 j’en ai les frissons quand j ‘en parle c’est si BON !

  2. 2.
  3. J’ai été attiré par l’article, je viens de commander l’optique mais, alors que c’est plutôt bien écrit, la confusion hôtel-autel… franchement, ce n’est pas sérieux! C’est sans trépied ni flash mais avec une ÉNORME confusion entre les homonymes!

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :