0
18 Nov
2010

Un concentré de culture à Amsterdam (1ere partie)

Par Michel Julien | Catégories : Art, culture et histoire, Grandes villes, Pays-Bas

De magnifiques canaux bordés d’arbres, de belles maisons anciennes, de grands musées, des hôtels charmants, des cafés sympathiques… Oui, Amsterdam a vraiment tout pour plaire.

Plus de 12 000 000 de visiteurs se pressent annuellement dans les rues d’Amsterdam, l’une des villes les plus visitées d’Europe. Oui, la Venise du Nord semble plaire à tout le monde.

Même en plein centre-ville, les édifices dépassent rarement quatre étages.

Les passionnés de culture sont attirés par ses musées de calibre international et ses concerts quotidiens, les amoureux adorent ses canaux romantiques et ses hôtels de charme, les routards apprécient son ambiance décontractée et son ouverture d’esprit.

Amsterdam est une ville à l’échelle humaine. Même en plein centre-ville, les édifices dépassent rarement quatre étages. Les gratte-ciels et les magasins à grande surface sont absents de la vieille ville.

Les gens, résidents ou touristes, préfèrent la marche, le vélo ou les transports en commun à la voiture. Le stress lié à la circulation automobile est réduit.

De toute façon, les plus grands musées, les plus belles églises, le quartier rouge… bref, ce qu’Amsterdam a de plus intéressant à voir est regroupé dans un territoire d’à peine 5 km2. On peut donc tout faire à pied.

L’homogènéité architecturale d’Amsterdam frappe.

Traversés par plus de 400 ponts, ses magnifiques canaux sont bordés de grands arbres derrière lesquels s’élèvent des milliers de belles résidences bourgeoises d’un autre âge.

Ces maisons des XVII et XVIIIe siècles sont pour la plupart restaurées et leur beauté brille comme à l’époque où la Hollande était l’un des plus puissants pays d’Europe. Très rares sont les édifices, trop modernes ou délabrés, qui détonnent.

Amsterdam, la Venise du Nord.

Beaucoup plus qu’un bel ensemble architectural, Amsterdam est un véritable concentré de culture.

Comme la plupart des grandes capitales européennes, Amsterdam possède son lot de musées. En fait, elle est particulièrement choyée, tant pour la variété de ses collections que pour la qualité de ses trésors.

En plein centre-ville, l’Amsterdams Historisch Museum propose un voyage dans le temps. Divers objets et tableaux relatent les grandes époques de l’histoire de la ville, de l’Âge de pierre au XXe siècle.

Au moyen de représentations interactives, on découvre que la capitale du royaume des Pays-Bas est construite sur des terres qui seraient inondées pour la plupart si ce n’était des digues et canaux que les Hollandais se sont appliqués à construire depuis des siècles.

La Salle des Régents rappelle aux visiteurs que le musée est installé dans l’ancien orphélinat civique d’Amsterdam. Dans cette salle on peut admirer les portraits des régents de l’institution qui s’y réunissaient il y a 350 ans. De superbes tableaux de batailles navales y sont aussi accrochés.

Ceux qui n’ont pas le temps de visiter le musée en entier devraient au moins traverser la Galerie des Gardes civiques, une ruelle couverte accessible gratuitement. Cette étroite salle expose d’immenses toiles représentant des groupes de miliciens des XVIe et XVIIe siècles.

Museum Amstelkring, l’un des plus étonnant musée d’Amsterdam

Au porte du Quartier rouge, les facades de trois élégantes demeures bourgeoises cachent le Museum Amstelkring, l’un des plus étonnant musée d’Amsterdam.

À l’époque où le catholicisme était interdit au Pays-Bas, les églises devaient être dissimulées dans des résidences privées.

C’est le cas de l’église Ons’ Lieve Heer op Solder (le bon dieu dans le grenier), installée au grenier de trois maisons adjacentes.

Aménagée en 1663 et somptueusement décorée, l’église clandestine est une splendeur. Ses grandes fresques, ses colonnes sculptées et son autel baroque ont été restaurés de façon magistrale. Sous la chapelle, les appartements du prêtre ont été conservés.

Les planchers, les carreaux de céramiques et la cheminée sont d’origine. Comme s’il habitait toujours là, les lunettes et le bonnet de monsieur le curé traînent toujours sur sa table de nuit.

Comptant parmi les plus grandes institutions culturelles d’Amsterdam, trois importants musées et une salle de spectacle réputée sont regroupées autour du Museumplein, un parc de verdure situé au sud du centre-ville.

Dans ce concentré de culture de moins d’un kilomètre carré, vivent les plus belles créations artistiques. On peut y voir les tableaux des plus grands peintres et y entendre les plus belles œuvres musicales.

culture à Amsterdam

Le fameux Rijksmuseum d’Amsterdam

Construit en 1885 dans le style néo-gothique, le Rijksmuseum abrite une extraordinaire collection d’art hollandais du Moyen Âge et du Siècle d’Or.

Tous les grands noms y sont: Vermeer, Rembrandt, Hals, van de Capelle… Une succession de salles présentent ces chefs d’œuvres que l’on a vu si souvent dans les livres d’art. Parmi ces œuvres magistrales, la Ronde de nuit de Rembrandt et la Laitière de Vermeer valent à elles seules la visite du musée.

Il faut aussi voir les deux incroyables maisons de poupées du XVIIIe siècle. Dans de grands cabinets richement décorés, ces maisons jouets reproduisent fidèlement les luxueux intérieurs de l’époque avec leurs meubles Louis XV, leurs services de porcelaine de Saxe et leurs tissus précieux.

Le Rijksmuseum compte aussi des œuvres d’art asiatique et de nombreux objets anciens, dont des pièces d’orfèvrerie et des meubles néerlandais. À l’entrée du musée, on remet un plan des lieux qui permet de connaître l’emplacement précis des oeuvres maîtresses et de les retrouver rapidement. Les visiteurs pressés n’ont plus d’excuses.

Ceux qui préfèrent la période impressionniste traverseront le Museumplein vers le Van Gogh Museum, entièrement dédié à l’oeuvre du grand artiste hollandais.

Difficile de rester froid à la vue des centaines de peintures et de dessins qui représentent toutes les étapes de la vie du peintre, de ses débuts à Amsterdam à sa fin tragique en Provence. Plusieurs de ses plus grands chefs d’œuvres sont exposés, dont Tournesols, La Chambre de Vincent à Arles et Champ de blé aux Corbeaux.

Pour permettre de comprendre les influences de Van Gogh, plusieurs tableaux de ses contemporains, tels que Monet et Gauguin, sont aussi présentés.

Les collections du Stedelijk Museum, situé à côté du Van Gogh Museum, retracent les mouvements artistiques de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Le photographe Man Ray, l’architecte Gerrit Rietveld, les peintres Marc Chagall, Piet Mondriaan et Jasper Johns y sont représentés. Chaque année, ce musée dynamique organise des dizaines d’expositions temporaires.

Amsterdam, c’est aussi la culture musicale! La suite de ce billet, ici.

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :