9
4 Fév
2011

Photo de voyage : quel matériel apporter? (Édition 2011)

Par Michel Julien | Catégories : Gadgets & livres, Photo de voyage, Trucs et conseils

La photographie numérique évolue très vite et de nouveaux modèles d’appareils photo et d’objectifs sont régulièrement proposés au public. Comme les autres photographes, je m’adapte et mon matériel photo aussi.

« Quoi apporter comme matériel photo en voyage? ». Voilà une question que l’on me pose souvent.

Pour être prêt à affronter toutes les situations et sans limite quand à l’investissement, il faudrait choisir un appareil réflex numérique, un zoom grand-angulaire, un zoom trans-standard, un zoom télé, quelques objectifs très lumineux, tels qu’une 85 mm f/1,4 et un 300 mm f/2,8 et, pourquoi pas, un objectif macro-photographique.

Bien sûr, il faut aussi parfois un flash, une télécommande avec ou sans fil, quelques filtres, un trépied et des cartes mémoire. Pour pallier à un bris, une panne ou un vol, il faut aussi emporter un second appareil photo. Ouf!

Tout ce matériel peut être rangé dans un sac photo de format « bagage de cabine ». Du côté de la taille du bagage ça va, on peut se conformer aux dimensions maximales acceptées par les compagnies aériennes pour les bagages de cabine, mais pour ce qui est du poids, avec ses 13 kg au total, ça dépasse le maximum alloué c’est certain. Alors, il faut faire des compromis!

En vacances relaxes à la plage

Si je vais en vacances dans les Antilles, je n’apporte que mon D700 équipé d’un  zoom 28-300mm et mon Olympus Stylus tough, un appareil compact, étanche jusqu’à 10 mètres et résistant au choc. Ce dernier, je le garde dans mes poches, même quand je vais me baigner!

Peu importe où je vais, ce petit Olympus a toujours sa place dans mes bagages, même si j’apporte mon appareil réflex. L’Olympus est un bon « back-up ».

Voyage de découverte urbaine

La 28-300 mm de Nikon (photo : Nikon.ca)

Si je visite une ville, j’apporte mon Nikon D700, plus léger que mon D3, et un seul objectif, le zoom 28-300 mm VR de Nikon. Si je prévois qu’un super grand-angulaire sera nécessaire, j’ajoute mon 21 mm Carl Zeiss.

Si je souhaite réaliser de longues expositions la nuit ou à l’intérieur d’un édifice, j’apporte mon Gitzo Traveler GT1550, un trépied ultra-léger et compact, en fibre de carbone.

Safari photo en pleine nature

Pour un safari photo dans le parc de Yellowstone ou celui des Everglades, par exemple, il me faut un peu plus de matériel spécialisé.

J’apporte le même matériel que pour les photos en ville, mais j’ajoute ma 300 mm f/2,8 pour les photos d’animaux (super avec le convertisseur Nikon TC 17), un solide trépied Gitzo équipé d’une tête de type gimbal (géniale avec les lourds téléobjectifs) et un objectif macro 55 mm f/2,8 pour les fleurs et les petites bestioles.

Pour transporter le tout, je préfère un système de harnais que je trouve plus confortable que le traditionnel sac photo.

Des compromis, encore des compromis

Sachez que peu importe le choix que vous ferez, ce sera toujours un compromis. Vous emportez des tonnes de matériel? Ce sera trop lourd, trop encombrant et cher. Vous n’emportez qu’un appareil miniature? Alors, vous économiserez, mais vous serez limité.

Quel compromis êtes-vous en mesure d’accepter? Alors ça, vous seul le savez!

Parmi tous les compromis possibles, je me permet de vous faire trois suggestions :

  • Ensemble polyvalent et très performant à haut budget (6 000 $) : Un appareil photo réflex numérique haut de gamme, tel que le D300s offre une excellente qualité de photos de même que la vidéo HD. Au D300s, j’ajouterais un objectif zoom 17-55 mm f/2,8, un 70-200 mm f/2,8 et un télé-convertisseur TC-17. Un trépied léger et compact en fibre de carbone et un flash complèterais le tout.
  • Ensemble polyvalent et performant à moyen budget (2 000 $) : Un Nikon D7000 auquel j’ajouterais un objectif zoom 18-200mm, tel que ceux qu’offrent Nikon et Sigma, ou encore l’excellent 18-270 mm de Tamron. Ces objectifs couvrent une très large gamme de focales, du super grand-angle au puissant téléobjectif, en plus d’être stabilisés. Pour compléter : un GorillaPod (sorte de trépied adaptable à toute sorte de situations), un petit flash et le sac de transport le plus discret possible (nul besoin que ce soit un véritable sac photo).
  • Ensemble à petit budget (350 $) : Un appareil photo compact, étanche et résistant aux chocs tel que l’Olympus Stylus tough-8010. Encore une fois, j’ajouterais un GorillaPod, mais un modèle plus petit, histoire de pouvoir se photographier soi-même sinon, c’est bien connu, le photographe n’est jamais dans les photos et semble ne pas avoir été du voyage!

Notes :

  • Je ne bénéficie d’aucune commandite. Les appareils photo mentionnés ci-haut sont ceux que je recommande parce que je les connais bien. Sans doute que les modèles équivalents d’autres manufacturiers reconnus feraient tout aussi bien l’affaire.
  • Vous avez des questions? N’hésitez pas à les poser dans la section Partagez votre avis de ce billet, il me fera plaisir d’y répondre.

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :