5
2 Août
2011

L’art de voyager léger

Par Michel Julien | Catégories : Transports, Trucs et conseils

Fatigués d’avoir à traîner partout de lourds bagages et d’attendre vos valises aux carrousels des aéroports? Apprenez à voyager léger!

Obsédé par le désir de voyager léger, je n’emporte plus qu’un seule valise, de format «bagage de cabine» lors de la plupart de mes déplacements en avion. Aussitôt arrivé à destination, je saisis ma valise, je passe tout droit au carrousel des bagages et je suis le premier arrivé aux guérites des douanes.

Avant de porter mon choix sur un bagage de cabine, j’ai d’abord fait des recherches sur internet pour connaître quelles sont les dimensions maximales permises par les compagnies aériennes. Ainsi, Air Transat permet d’emporter dans la cabine une valise ne dépassant pas 51 x 40 x 23 cm, alors que KLM autorise une pièce de bagage de 55 cm x 35 x 25 cm et que Swiss accepte un bagage de 55 cm x 40 x 20 cm.

Mon choix s’est porté sur un sac-voyage de 20 x 36 x 51 cm auquel se fixe un petit sac secondaire. Le sac principal est équipé de roulettes de Rollerblades, plus durables et au roulement plus doux que celles qui équipent la plupart des bagages. Aussi, les deux sacs sont munis de bretelles bien pratiques pour les marches sur des sentiers accidentés ou sur les rues en pavés des vieilles villes.

Bien que l’on accepte généralement qu’un seul bagage de cabine, jamais ne m’a t-on refusé le second petit sac dans lequel je range papiers importants, guide touristique et appareil photo.

Qu’emporter?

Pour partir léger, il faut choisir avec soin les vêtements que l’on emporte. Idéalement, je ne prend que ceux qui s’agencent avec tout ou presque et j’évite ceux qui risque de n’être portés qu’une seule fois.

Aussi, je préfére les vêtements qui se lavent facilement et sêchent rapidement; avec un peu de savon, je peux faire une petite lessive vite faite dans le lavabo de ma chambre si nécessaire. Sinon, je confie les vêtements sales à la buanderie de l’hôtel

Ces pantalons longs qui se transforment en pantalons courts sont très pratiques. J’en prend toujours au moins une paire, en tissu léger et de couleur sobre. Les t-shirts et chemises infroissables prennent peu d’espace; j’en prends toujours plusieurs.

Pour les ranger, j’étends toutes les chemises, je pose dessus les t-shirts et je les plie tous ensemble. C’est le meilleur moyen que j’ai trouver pour éviter de les froisser.

Avec un pull à manche longue, une veste en polar et un léger coupe vent imperméable, je peux affronter la plupart des conditions météo. Je pars toujours avec des chaussures sports aux pieds et range les souliers plus «habillés» au fond de ma valise. Pour éviter qu’ils ne se déforment et pour économiser un peu d’espace, je les remplis avec mes chaussettes.

Conseil de Jasmine : les femmes devraient toujours emporter un paréo, un accessoire polyvalent qui ne prend que très peu d’espace. Noué autour de la taille, il transforme un maillot en jolie robe soleil. Le soir venu, posé sur les épaules, il vous garde au chaud et ajoute une note chic et colorée à l’ensemble.

Les produits de toilette sont généralement vendus dans des contenants beaucoup trop gros. De plus, les shampoings, gels et autres produits en tube ont tendance à fuir durant le vol. Puisque c’est l’expansion de l’air qui fait fuir les liquides, je les transfère dans de petites bouteilles étanches en plastique flexible que je ne remplis qu’au 3/4 et que j’écrase en suite pour en chasser l’air.

Envie de se parfumer? Les flacons de parfum sont peut-être élégants mais ils sont peu pratiques en voyages. Je choisis plutôt d’emporter un échantillon en micro-bouteille.

Tout ça bien rangé dans ma valise, il me reste tout de même un peu d’espace pour mon iPad (équipé de ses guides touristiques numériques), son chargeur et mon appareil photo!

5 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. Très beaux reportages et articles ; nous sommes tous concernés. Personne n’aime les bagages mais l’on ne realise pas qu’il pourrait y avoir des recettes pour éviter l’encombrement! Merci à vous. Magnifique.

    Voyager léger implique notamment :

    De la sécurité et de la sérénité : en triant le superflu et en sélectionnant le stricte nécessaire, on évite ce sentiment « d’avoir oublié quelque chose » au départ et, préparer ses bagages devient un jeu d’enfants.
    De l’économie et de la flexibilité : vous éviterez ainsi les mauvaises surprises dues aux tarifs supplémentaires mais en plus, vous vous déplacerez aisément d’un endroit à un autre, et ce, même dans les transports en commun.
    Alors plutôt que de vous retrouvez le fessier appuyé contre votre bagage, essayant tant bien que mal de parvenir à le fermer, simplifier vous la vie et rendez vos déplacements plus plaisants en voyageant léger. Cela n’occultera en rien ce souci d’élégance minimale que l’on a tous.

  2. 2.
  3. Quelle est la marque et le nom de votre sac choisi svp ? Merci.

  4. 3.
  5. Merci, Michel, pour la réactivité et l’article blog que j’ai initié.

    En fait, ma valise cabine idéale aura 4 roues d’une taille plus grande (pour passer des bords etc), intégrés dans le gabarit.
    Le tout en étant super léger. On peut rêver 😉

      3.1.
    • Si vous cherchez une valise très légère, solide et à quatre roulettes, considérez la gamme de Rimowa. J’en ai une et je l’aime vraiment beaucoup. Seul défaut, elle est très chère.

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :