0
16 Jan
2012

Sous le soleil de la Bretagne

Par Jasmine Nadeau | Catégories : France, Soleil, mer et plages

J’avais en tête un paysage gris de roche et des maisonnettes blanches aux allures un peu austères. Quelle belle surprise! La Bretagne est tout sauf austère.

En août, c’est le temps des vacances et c’est la fête sur les quais qui grouillent de citadins français, accompagnés de leurs petits chiens, venus respirer un peu d’air frais.

De petites boutiques de vêtements et de produits fins de la mer, des restaurants et des bars se succèdent et entourent l’immense port de plaisance du Crouesty.

Des boutiques, des restaurants et des bars entourent le port du Crouesty.

J’aime l’expression « port de plaisance » parce qu’il est vrai qu’on s’y plait!

Jamais de ma vie je n’ai vu autant de mâts pointer l’azur. Une forêt de poteaux métalliques s’étend à perte de vue, leurs racines s’accrochent chacune à une coque (et pour certaines, quelle coque!).

C’est le paradis de la voile et des meilleurs skippers. Des voiliers plus spectaculaires les uns que les autres se donnent rendez-vous dans cette alcôve portuaire.

Rendez-vous de fin d’après-midi au bar de la Marina du Crouesty.

En fin d’après-midi, il faut être au bar Le Yatch Club de la capitainerie pour saluer le cortège de bateaux qui entrent au port, un bon verre à la main.

Le port peut acceuillr j’usqu’à 1432 bateaux, dont certains yachts magnifiques qui font un bon 18 mètres.

Quand la mer est belle, ce sont des centaines de bateaux qui entrent au port après une belle journée en mer. Une spectacle mémorable.

Le sud de la Bretagne jouit d’un climat très clément. Malgré les millimètres de pluies annoncés à répétition sur les canaux météo de la Bretagne, il fait toujours un soleil radieux. Nous avons été surpris même d’y voir quelques palmiers.

La commune d’Arzon, c’est aussi le pays des moules et des huîtres.

La commune d’Arzon, c’est aussi le pays des poissons et des fruits de mer. À ma grande surprise,  à l’achat d’un poisson frais au marché, on me dit d’attendre une journée avant de l’apprêter parce qu’il était trop frais… Trop frais?  Chez-moi, du poisson trop frais ça n’existe pas!

Chaque petit village accueille un marché de produits frais, mais seulement une fois la semaine. Alors il faut bien se renseigner pour connaître quel jour et dans quel village si on veut acheter des produits locaux.

Ces marchés regorgent de belles viandes fraîches, de poissons, de légumes, de charcuteries et de bons fromages. Les villages sont si près les uns des autres, qu’on peut parfois faire le trajet à pied.

Bien sûr, les pêcheurs du Morbihan offrent poissons et fruits de mer tous les jours. Acheter directement du pêcheur est toujours une expérience en soi.

Entre le port de Crouesty et Le Port Navalo, un petit sentier de terre battue longe la rive et les falaises.

Entre le port de Crouesty et Le Port Navalo, un petit sentier de terre battue longe la rive et les falaises. Des pins centenaires gigantesques tendent solennellement leurs bras vers la mer.

À mi-sentier,  un monument de pierre érigé à la mémoire des hommes perdus en mer nous rappelle le dur labeur des marins qui ont habité ces villages.

L’air venu du large est si pur, si agréable que l’on peut en profiter pour s’attabler à la terrasse d’un café. De vieux loups de mer au sang salé nous racontent des histoires de pêche, de tempête, mais surtout leur passion et leur amour de leur bord de mer.

Si vous désirez savoir si tel ou tel crustacé est en saison pour les consommer, il faut leur demander, ils connaissent tout de la mer.

Port Navalo aligne les maisons de pierres entourés d’orthensia

Port Navalo aligne les maisons de pierres entourés d’orthensia

Port Navalo, beaucoup plus ancien que le port de Crouesty, aligne les petites maisons de pierres aux volets bleus entourés de jardins d’horthensia (hydrangée) bleus ou roses.

Rustique et très authentique, ce port est la porte d’entrée du golfe du Morbihan. Il est possible de monter à bord d’un vieux gréement pour partir à la découverte des îles du Golfe telle que Belle-ile, Houat et Hoëdic situées juste en face.

À Vannes, on retrouve plusieurs très belles maisons de colombages riches d’histoires.

Une visite à la ville de Vannes s’impose. Ici nous sortons des villages de la côte pour visiter une ville vieille de 2000 ans.

Toutes les époques ont marqué cette ville. Au XIVe siècle, elle devient la résidence favorite des ducs de Bretagne. On y retrouve une impressionnante cathédrale, des maisons de colombages et des résidences de pierres riches d’histoires.

Son économie tantôt basée sur les activités portuaires, puis revivifiée par l’arrivée du chemin de fer, cède aujourd’hui la place aux touristes. Des boutiques modernes de décoration ou de vêtements et de jolis restos lui confèrent un charme irrésistible.

 

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :