4
30 Mar
2012

Cozumel : plus qu’un formidable site de plongée

Par Jasmine Nadeau | Catégories : Art, culture et histoire, Mexique, Nature - plein air

Située juste en face de Playa Del Carmen, Cozumel est l’île la plus peuplée de tout le Mexique. Elle fait environ 45 km de long sur 15 km de large. Il nous prendrait environ 3 heures en voiture pour en faire le tour.

La côte ouest, certainement la plus connue, collectionne les hôtels, ces hautes tours qui se détachent à l’horizon et qui lui donnent cette silhouette en dent de scie.

Barques au port de Cozumel

Le port del’île Cozumel.

Nous prenons un taxi de notre hôtel, le Paradisus La Perla. Après quelques minutes, nous arrivons à destination au centre-ville de Playa Del Carmen. En passant sur la rue principale, on observe un attroupement de policiers armés. On peut lire « Policia turistica ».

Une de nos collègues journalistes qui a beaucoup voyagé au Mexique, nous explique qu’ils sont nombreux dans les régions touristiques pour en assurer la sécurité et dissuader les pickpockets. Il semblerait que leur présence ait un impact réel sur le taux de criminalité et qu’ils sont très efficaces. C’est plutôt rassurant.

Comme partout, certaines précautions sont tout de même à prendre : surveiller en tout temps ses effets personnels et utiliser les réseaux de taxi officiels, vous éviterez ainsi tout ennui. Les taxis officiels sont faciles à reconnaître. Ils sont blancs avec une bande bleue aqua. Plutôt que de se fier à quelqu’un qui vous offre un taxi sur la rue, repérez les postes de taxis officiels. Il est même possible de consulter les tarifs des taxis avant de partir sur Internet.

Le centre-ville de Playa del Carmen grouille de vie. Des gens sur la rue nous indiquent où aller acheter nos billets pour la traversée vers Cozumel. Il nous en coûte 25 $ aller/retour. Nous montons à bord de ce gros bateau de deux étages. On se presse vers le pont arrière pour profiter du vent et du soleil. Quelques 40 minutes nous séparent de Cozumel. La traversée est assez houleuse, mais sans plus.

Reconnu pour ses récifs de corail majestueux, Cozumel compte parmi les plus beaux sites de plongée du golfe du Mexique et des Caraïbes. On y pratique tous les sports aquatiques, de la pêche en haute mer à la voile en passant par le kayak et sans oublier le snorkeling. Mais nous avons prévu une tout autre aventure.

Arrivés à Cozumel nous partons, non pas en direction du centre-ville touristique, mais nous traversons complètement l’île pour nous retrouver dans une zone beaucoup moins habitée : l’est de l’île.

Le site archéologique San Gervasio à Cozumel

Le site archéologique San Gervasio est un des trois lieux de pèlerinage mayas les plus importants du Yucatan.

Sur le chemin qui traverse l’île se trouve notre premier arrêt. Le site archéologique San Gervasio est un des trois lieux de pèlerinage mayas les plus importants de la péninsule du Yucatan avec Chitzen Itza et Izamal. Les Mayas devaient venir rendre hommage à la déesse Ixchel et surtout les femmes au moins une fois dans leur vie.

Durant plus de 1000 ans, Cozumel était considérée la maison sacrée de la déesse. En plus de représenter la lune et ses cycles ont lui attribuait des pouvoirs sur la santé, la fertilité et l’amour.

C’est très étrange de voir ces ruines gigantesques, construites vers 800 après Jésus-Christ, et prendre conscience de tous les êtres qui ont foulé le même sol à la recherche de rêves à réaliser. On ne peut s’empêcher de faire à son tour un souhait à la mémoire de tous ces croyants.

La route longe ensuite le bord de la mer et nous offre un spectacle merveilleux. De longs filaments de couleurs bleu de cobalt, turquoise, céruléum et outremer s’entremêlent, une véritable toile d’artiste. À perte de vue, les vagues viennent s’échouer sur les plages de sable blanc.

Un beau choix de tequila au restaurant de Punta Morena à Cozumel

Un beau choix de tequila au restaurant de Punta Morena.

Tout à coup, telle une oasis en plein désert, un restaurant mexicain apparaît. Il reçoit les visiteurs de passage. Il semble populaire.

Des gens se reposent sur de grands hamacs de couleurs, d’autres prennent une pose photo sur les roches immenses, certains ont commandé de la cerveza en écoutant des musiciens mexicains chanter et jouer des airs traditionnels. Au bord de la route quelques boutiques souvenirs complètent l’arrêt fraîcheur de Punta Morena.

Punta Morena, Cozumel

Punta Morena : invitation à la siesta.

Le paysage se répète. À droite on observe  une végétation presque désertique et à gauche c’est la mer des bleus. On croise des écoliers qui ramassent les déchets rejetés par des passants inconscients et par la mer.

Des amoncellements de sacs de détritus sont alignés au bord des routes et attendent le passage d’un camion pour les ramasser. C’est dans le cadre d’ateliers à l’école qu’ils s’occupent ainsi de nettoyer leurs berges.

Punta Sur, le plus important parc écologique couvrant  plus de 247 acres et abritant une multitude de variétés animales dont le crocodile.

Punta Sur abrite des crocodiles.

Rendu à Chen Rio, un petit hôtel et un restaurant proposent le même type d’arrêt fraîcheur que le précédent.

Nous atteignons enfin le parc Punta Sur, le plus important parc écologique de l’île de Cozumel, couvrant  plus de 247 acres et abritant une multitude de variétés végétales et animales.

L’une des espèces qu’il protège est le crocodile.

Armés de nos appareils photo et de notre courage, nous marchons sur des passerelles de bois pour aller observer de très près ces créatures venues d’un autre temps.

Ils viennent sans crainte se poster sous le pont, nos appareils photo ne semblant pas les intimider.

À la pointe du parc se dresse un grand phare. Nous grimpons toutes ses marches pour admirer la vue et prendre quelques photos, puis nous nous arrêtons un peu plus loin pour prendre une bouchée.

Dans ce petit restaurant au bord de la mer, les pieds dans le sable, nous dégustons de bons fajitas et un délicieux guacamole.

Nous croisons des jeeps et des petits tout-terrrains de toutes les couleurs qui se suivent à la queue leu leu au départ de leur excursion.

Plage au parc Punta Sur.

Jolie plage déserte au parc Punta Sur de Cozumel.

Dernier arrêt : Chankanaab Park.  Un véritable parc pour toute la famille. On entre vers les sentiers comme dans une jungle de fleurs et de plantes exotiques. Tout au long du sentier on découvre des sculptures ou des reproductions fidèles des temples issues des civilisations qui ont jadis peuplé le Mexique : Mayas, Aztèques et Olmèques.

Au bout du sentier se trouve un lagon bleu dont l’eau limpide qui nous permet d’observer des poissons de toutes les couleurs. De retour du côté de la plage, une multitude de chaises longues accueillent des familles venues profiter des nombreuses activités offertes : La baignade avec les dauphins ou les lamantins, les spectacles de lions de mer, le kayak, la plongée ou la plage tout simplement.

 

4 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. Et la publicité est payée par … ?

      1.1.
    • M.Denis Pronovost, qu’est-ce que vous insinuez? Vous croyez que parce que l’on a aimé un endroit et que l’on en parle de façon favorable c’est nécessairement de la publicité payée? Vous n’aimez pas que d’autres que vous puissent faire de beaux voyages et qu’ils puissent l’apprécier? Pour vous, tout ce que nous vivons est moche et une publicité payée par quelqu’un nous fais dire que c’est beau? Je parie que vous n’êtes jamais allé à Cozumel. Vous êtes frustré et vous le savez.

  2. 2.
  3. […] Cozumel Grand Resort : Sur l’île de Cozumel, face à Playa Del Carmen, ce luxueux hôtel offre des suites luxueuses dont certaines possèdent […]

  4. 3.
  5. Nous étions en croisière, on a choisi sur le bateau, une sortie à la plage mais c`était plein de coraux avec un escalier pour aller à l`eau. On voyait plein de groupe soit pour apné ou plongée, tous avec costume due au coraux.
    Dommage, j`ai vu ci-haut de si belle plage avec sable. Peut-être la prochaine fois.
    J`ai fait deux fois croisières, la plus belle plage et l`eau est au Barbade, été là de 10am @ 15 hres. Un jour, j`irai pour une semaine sauf pour 5* hôtel dispendieux, on était non loin d`un Hilton, mi-distance avec le bateau.

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :