0
17 Mai
2012

Voir les Basques… au Labrador

Par Michel Julien | Catégories : Art, culture et histoire, Canada

Au moment où Champlain explorait le Golfe du Saint-Laurent, les baleiniers basques avaient déjà établis plusieurs postes de traîtement de l’huile de baleine.

Déjà au début du XVIIe siècle, plusieurs villages basques étaient établis autour du golfe du Saint-Laurent. Alors qu’il explorait le golfe, Champlain a pu apercevoir ces communautés comptant parfois plus de mille habitants.

Attirés par l’abondance de baleines dont ils faisaient le commerce de l’huile, les Basques ont construit des établissements, de véritables villes usines, sur la Côte-Nord, dans le Bas-St-Laurent, au Labrador et à Terre-Neuve.

Basques au Labrador Red Bay

Le site archéologique basque de Red Bay, au Labrador.

Longtemps oubliés, ces villages basques au Labrador ont été «redécouverts» par l’historienne anglaise Selma Barkham, à la fin des années 1970.

Des fouilles intensives ont permis de mettre à jour trois galions basques, quatre petites embarcations pour la chasse à la baleine, des fours, des bâtiments et une foule d’objets ayant appartenu à ces pionniers.

De nos jours, certains de ces sites archéologiques sont ouverts au public. C’est le cas de Red Bay au Labrador où il est possible de voir les monticules de tuiles rouges, les ossements de baleines et les vestiges de bâtiments laissés par les Basques.

Un crâne de baleine vieux de 400 ans.

En fait, si l’endroit se nomme Red Bay, c’est justement à cause de ces milliers de tuiles rouges éparpillées autour de la baie.

Fabriquées au pays Basques, ces tuiles de terra-cotta recouvraient les toits des habitations et des fours à huile de baleine du poste.

S’il y en a tant à Red Bay, c’est que les galions basques se servaient aussi de ces tuiles pour faire du lest lors de leurs voyages vers le Labrador.

Le Lieu historique de Red Bay comprend un centre d’accueil et d’interprétation où est exposé une chalupa basque vieille de 400 ans.

Cette embarcation de 8 mètres, en excellent état de conservation, a été découverte sous les eaux de la baie puis restaurée.

Durant l’été, le site est animé par des comédiens interprétant les rôles d’un baleinier basque et sa femme.

 

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :