6
23 Jan
2014

À savoir avant de partir à Cuba

Vous projetez quelques jours de vacances à La Havane, Varadero ou Cayo Coco? Voici quelques trucs à savoir avant de partir à Cuba.

À savoir avant de partir à Cuba

Dans les boutiques pour touristes, seuls des pesos convertibles sont acceptés, pour le moment.

La bonne devise

À Cuba, il y a deux monnaies en circulation : le peso cubain, utilisé par les Cubains, et le peso cubano convertible (CUC), utilisé par les touristes. La valeur du peso convertible est au pair avec le dollar US. Celle du peso cubain est d’environ 25 pour un dollar US.

Le gouvernement cubain a amorcé les processus d’unification des deux devises. Si tous va comme projeté, les deux pesos seraient unifiés d’ici quelques années.

Tout ce qu’un touriste peut acheter est payable en pesos convertibles. On peut changer des pesos convertibles dans plusieurs hôtels et dans les aéroports.

Tous les prix affichés dans les restaurants et boutiques sont en pesos convertibles. Par contre, les prix indiqués dans les commerces qui s’adresse à une clientèle cubaine sont généralement en pesos cubains.

Les trucs à emporter à Cuba

Si vous ne voulez pas faire de constant aller retour entre votre emplacement sur la plage et le bar, apportez une tasse ou un verre isolé pour y faire le plein de mojito ou de Cuba libre. Votre boisson favorite restera fraiche, vous sauverez des pas et vous gaspillerez moi de verres de plastique.

Pour maintenir fermement votre serviette de plage sur votre chaise longue même par grand vent, il n’y a rien comme de grosses pinces à papier. Choisissez le modèle le plus gros et le plus robuste.

Amateurs de vin, vous pourriez être déçus de ceux qui sont offerts dans votre « tout inclus » de Cuba. Choisissez une ou deux bonnes bouteilles chez vous et apportez-les à Cuba. Vous pourrez les boire à votre table à l’hôtel sans souci.

Les trucs à ne pas emporter

Certains appareils ne sont pas les bienvenus à Cuba. Citons les GPS de niveau professionnel (les téléphones intelligents équipés de GPS sont acceptés) et …les fers à repasser! Ces derniers consomment trop d’électricité. Les fers de voyage sont par contre autorisés.

Les drones sont aussi proscrits. Filmer ou prendre des images avec un drone pourrait vous occasionner de gros ennuis.

Pornographie, subversion et drogue

La pornographie est interdite à Cuba de même que les ouvrages à caractère subversif. La possession, l’importation ou l’exportation de drogue y est aussi interdite.

Cartes de crédit américaines et PayPal

Les cartes American Express et autres cartes de crédit émises des banques américaines ne sont pas acceptées à Cuba. Les cartes de crédit émises par des institutions affiliées ou dérivées des banques américaines ne le sont pas non plus. Les autres cartes Visa et MasterCard sont acceptées.

Aussi, il est interdit d’utiliser le service de paiement PayPal à partir de Cuba puisque la loi américaine l’interdit. L’entreprise américaine, dont le siège social situé à San Jose en Californie et dont le centre mondial des opérations est à La Vista au Nebraska, fermera tout simplement et sans autre avis votre compte si vous vous tentez de vous y connecter à partir de Cuba.

Naturisme

Officiellement, le naturisme est interdit à Cuba. Toutefois, il est toléré dans certaines stations balnéaires éloignées des villes et villages cubains tels que Cayo Largo, Cayo Santa Maria et Cayo Ensenachos.

Le port du monokini est accepté à peu près partout sur les plages face aux hôtels et parfois autour des piscines.

Visite et photographie de lieux sensibles

Les touristes doivent éviter d’entrer et de photographier les zones militaires, les postes de police et tout autres lieux gardés.

En théorie, il est aussi interdit de photographier les militaires, les policiers, les ports, les gares et les aéroports. Faites preuve de jugement; photographier un douanier au travail à l’aéroport vous sera reproché, mais prendre un cliché de la façade de l’aéroport Jose Marti sera toléré.

Sur les routes cubaines

Dans bien des stations balnéaires cubaines, il est possible de louer un scooter. Sachez que ceux-ci sont ciblés par les voleurs et vous pourriez être responsable du coût de leur remplacement. Si vous roulez en scooter, vous devez porter un casque.

Si vous louer une voiture à Cuba, la protection de votre assurance ne sera pas la même que celle qui est habituellement offerte dans votre pays.

Les contrats de location ne couvrent pas les conducteurs occasionnels; le signataire du contrat de location se porte donc responsable de tous les autres conducteurs du véhicule loué. Si un autre conducteur que le conducteur principal est responsable d’un accident, l’agence de location annulera la protection et réclamera des dommages et intérêts, parfois très élevés, pour les réparations. Ces agences opérées par l’État peuvent vous empêcher de quitter le pays jusqu’à ce que vous acquittiez le coût des réparations.

Conduire en état d’ébriété à Cuba est passible de lourdes peines. Le taux limite d’alcoolémie au volant y a été fixé à 0,04 % (soit 40 mg d’alcool par 100 ml de sang).

Les accidents de la route et les accidents nautiques qui font des morts ou des blessés sont considérés comme des crimes et le conducteur se verra dans l’obligation de prouver son innocence.

Quelle que soit la nature de l’accident, l’affaire peut prendre un an avant d’être portée devant les tribunaux. Dans la majorité des cas, le conducteur ne pourra quitter Cuba tant que le procès n’aura pas eu lieu. Dans certains cas, il sera mis en prison en attendant l’ouverture du procès!

À savoir avant de partir à Cuba

Il vaut toujours mieux acheter les cigares cubains dans une boutique de l’état.

Au retour

Vous êtes autorisés à rapporter 50 cigares de Cuba à condition que ceux-ci soient encore dans leur emballage original, fermé, scellé, et portant l’hologramme de garantie d’origine. Si vous avez acheté une boite de 50 faux Cohiba sur la plage et que vous n’avez pas de facture, ils seront saisis. Si vous avez acheté 20 cigares ou moins, vous n’êtes pas dans l’obligation de présenter votre facture aux douaniers avant votre vol de retour.

Les objets d’art achetés à Cuba doivent être accompagnés du permis d’exportation que fournissent les galeries d’art.

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :