0
18 Sep
2014

Martinique Gourmande : les saveurs des Antilles au bistrot Le Margaux

Par Jasmine Nadeau | Catégories : Destinations soleil, Fêtes, Gastronomie - cuisines

À l’occasion du festival culinaire Martinique Gourmande, les chefs du Québec s’inspirent des saveurs de cette île des Antilles et offrent leur vision de la cuisine traditionnelle martiniquaise.

Jessica nous donne rendez-vous au bistrot Le Margaux, sur l’avenue du Parc. C’est l’un des 28 restaurants participant à l’édition 2014 du festival culinaire Martinique Gourmande. La fraîcheur de l’air nous surprend, l’été tire tristement à sa fin. Elle vient à notre encontre, tout sourire, un vrai rayon de soleil.

Jessica représente la Martinique au Québec. Elle veut nous faire découvrir son île aux mille saveurs à travers un repas concocté par le chef du restaurant Le Margaux en s’inspirant des aliments, des épices et des mets traditionnels que l’on retrouve dans son coin de paradis.

Elle nous raconte son île des Antilles, la fierté de ses habitants, des jeunes attachés à leur culture qui parlent plus le créole que ne le faisaient leurs parents. Une île de rhum, de bananiers et de canne à sucre.

Martinique Gourmande

Soupe froide de melon, ceviche d’espadon à la mangue, croquettes de morue à l’encre de sèche.

On nous apporte une mise en bouche : une soupe froide de melon d’une fraîcheur et d’une douceur étonnante.

Pendant que nos papilles s’extasient, Jessica nous raconte l’histoire des rhums agricoles martiniquais, les 11 distilleries dont une détruite par le volcan, déplacée, puis reconstruite au pied de ce géant aujourd’hui endormi.

Son île de mille fleurs, de plages de sable blanc ou noir. Son chef-lieu, Fort-de-France où l’on retrouve l’historique Fort St-Louis. On parle aussi de ses saveurs métissées comme l’est son peuple, de son héritage français de fine gastronomie et de ses mets traditionnels.

La discussion porte justement sur les accras de morue, quand le serveur dépose devant nous un ceviche d’espadon à la mangue avec des croquettes de morue à l’encre de sèche.

Aussi beau pour les yeux que bon en bouche, quel ceviche! C’est mon grand favori de la soirée ! Jessica n’a jamais vu d’accras de morue à l’encre de sèche, mais la découverte c’est le but du festival!

Martinique Gourmande

Poitrine de poulet colombo aux pruneaux et christophines, soufflé glacé à la noix de coco.

Notre plat de résistance : une poitrine de poulet colombo aux pruneaux et christophines. Des christophine? Ce sont des fruit  en forme de poire qui se mangent comme des légumes.

Le  colombo est un mélange d’épices, un peu comme un curry, composé de plusieurs épices ;  curcuma, coriandre, cumin,  poivre, fenugrec, clous de girofle, moutarde et fenouil. Un plat typique et savoureux, épicé, mais pas trop pimenté. Juste ce qu’il faut.

Pour terminer : un soufflé glacé à la noix de coco. Entre deux délicieuses bouchées, Jessica nous raconte la passion des habitants pour la bonne bouffe, l’histoire de chefs qui partent en France pour mieux revenir sur leur île.

Celle de Guy Ferdinand, un chef renommé, ambassadeur de la cuisine martiniquaise, qui possède deux restaurants en Martinique : le Petibonum, sur la plage du Coin, une plage de sable noir; et le Babaorum à Fort-de-France.

Le repas s’achève, mais l’envie de s’envoler vers la Martinique nous prend, d’aller trinquer un ti-punch avec Guy sur sa plage, de parler encore et encore de son île, de bonne bouffe et de Jessica qui nous a si bien transmis sa passion pour son île.

Le festival Martinique Gourmande, se prolonge jusqu’au 28 septembre 2014.

 

 

 

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :