0
28 Oct
2014

Quelques jours de vacances à l’Iberostar Varadero

Par Michel Julien | Catégories : Cuba, Hôtels - hébergement, Soleil, mer et plages

Pour la plupart, Varadero est synonyme de vacances abordables, pour ne pas dire bas de gamme. Tous bas de gamme les hôtels de Varadero? Non, l’hôtel où nous logeons, l’Iberostar Varadero, est parmi les plus luxueux de Cuba.

Varadero… J’y suis allé une fois en 1976 avec mes parents. Cette destination alors ouverte depuis peu aux touristes étrangers était tellement abordable que mes parents ont pu nous y emmener, ma sœur et moi.

À l’époque, il n’y avait que deux hôtels à Varadero, l’International et Arenas Blancas. Le premier existe toujours (pour le moment) alors que le deuxième a été démoli pour faire place à un nouveau bâtiment qui porte le même nom.

Pour s’y rendre, il fallait atterrir à La Havane, puis faire deux heures de bus sur une route régionale pleine de trous.

Aujourd’hui c’est le contraire, quand on va à la Havane, on atterri à Varadero et on prend le bus vers la capitale.

Presque 40 ans plus tard, on compte plus de 50 hôtels à Varadero. On y a construit un aéroport international à quelques minutes de la zone hôtelière.

iberostar varadero

La piscine de l’Iberostar Varadero, déserte en fin de soirée.

Retour à Varadero, presque 40 ans plus tard

Notre avion se pose à 20h 15. Une trentaine de minutes plus tard, nous sommes arrivés à l’hôtel. Il fait nuit.

Une voiturette de golf nous emmène directement à notre chambre située dans le bâtiment le plus à l’ouest du complexe, entre la mère et le spa.

« C’est la section la plus calme de l’hôtel », nous indique le bell boy. « Ici il n’y a que des adultes et quelques adolescents. Les familles avec jeunes enfants sont logés près du Kid’s Club. »

Notre chambre est très grande. Nous y trouvons deux lits doubles, un salon avec une causeuse et un bureau, un minibar, une télé et de très grandes portes fenêtres s’ouvrant sur un balcon. Très confortable!

À cette heure tardive, les restaurants de l’hôtel sont fermés, mais plusieurs touristes sont réunis au bar. L’endroit est agréable, l’ambiance est chaleureuse, le décor est fort joli. Bon, on y va pour un mojito, ou deux, puis dodo.

Le soleil se lève

Le soleil se lève enfin. Nous pouvons enfin voir de quoi a l’air notre hôtel durant le jour.

iberostar varadero

Le soleil se lève sur l’Iberostar Varadero, dévoilant ses couleurs.

C’est plein de couleurs, des jaunes ocre, des rouges terra-cota et des blancs éclatants.

La végétation est luxuriante. Des parulines, des aigrettes, des colibris, des moqueurs et autres oiseaux s’affairent dans les bosquets.

Il commence à y avoir de la vie autour des piscines.

iberostar varadero

À l’hôtel Iberostar Varadero, le style colonial espagnol domine.

C’est l’heure du petit déjeuner que nous prenons à l’Ambrosio, tout près de notre chambre située dans la section 20. On nous propose un excellent choix de plats : omelettes, fromages, viennoiseries, fruits frais… Très bon et nettement au dessus de la moyenne des hôtels cubains que nous avons visités jusqu’à date.

Quelques heures à La Havane

La plupart des hôtels de Varadero offrent des excursions à La Havane. C’est le cas du Iberostar Varadero et c’est certain que nous allons en profiter.

Il faut plus de deux heures pour rejoindre la capitale cubaine, mais l’excursion en vaut la peine. Le trajet ne parait pas si long.

Notre très instruit et très volubile guide, Luis, nous raconte l’histoire de Cuba, de ses origines coloniales, de sa révolution, de ses équipes de baseball et de sa vie quotidienne.

Étrangement, il nous parle en anglais avec un accent de sud-est américain, lui qui n’y a jamais mis les pieds.

Dans le bus, tous les passagers écoutent religieusement, mais voilà que nous faisons un arrêt au pont de Bacunayagua.

Un belvédère nous permet d’admirer ce pont haut de 110 mètres. Ce qui retient l’attention de tous toutefois, c’est plutôt l’orchestres cubain qui fait danser tous et chacun.

Enfin arrivés à La Havane, nous débutons notre visite par la fabrique de cigare H.Upman. On y vend des bons cigares, les meilleurs rhums et d’autres alcools typiques. Nous achetons quelques bouteilles de rhum Caney, le meilleur selon Luis.

Quoi voir à La Havane

Le Castillo de la Real Fuerza, magnifique forteresse militaire du XVIe siècle.

Nous partons ensuite à la découverte de la vieille ville et de ses monuments historiques, dont le Castillo de la Real Fuerza, la Cathédrale de La Havane et le museo de Bella Artes.

Les beautés des ornementations des bâtiments de style colonial témoignent d’une époque où les artistes et les gens fortunés se donnaient rendez-vous dans les bars et les grands hôtels, avant la révolution.

iberostar varadero

La mer, face à la plage de Varadero, déserte au crépuscule.

Retour à l’Iberostar Varadero

À notre retour, il fait presque nuit. Nous nous précipitons à la plage, histoire de voir le soleil se coucher. Baignée de lumière dorée, la plage est magnifique.

C’est au restaurant méditerranéen que nous prenons notre repas du soir. Au menu, une bisque de homard, un surf & turf et des antipasti savoureux. Excellent repas.

En sortant du resto, la musique nous entraîne vers le théâtre. Les danseuses en costumes colorés sont sur scène, accompagnées d’une chanteuse à la voix magnifique. Le spectacle nous en mettent plein la vue. C’est le spectacle le plus professionnel que nous ayons vu dans les hôtels cubains à date.

Quelques conseils pour bien profiter de votre séjour au Iberostar Varadero :

  • Les sections de chambres 15 et 16 sont très près des jeux d’enfants, la piscine pour enfants et le kid’s Club.
  • La section 20 est la plus tranquille, elle est située tout près du spa avec sa piscine privée.
  • Un service de baby-sitting est offert sur demande.
  • Au spa, les massages sont offerts à la carte, mais les saunas sont inclus dans votre forfait vacances.
  • Cinq restaurants proposent des spécialités différentes : La Dorada, cuisine méditerranéenne, le Manzoku, cuisine japonaise, l’Ambrosio qui réunit plusieurs types de cuisine et particulièrement la cuisine locale cubaine sous forme de buffet, les snacks El Bohlo et La Parrilla et finalement le grill au bord de la plage, l’Arena Fria.
  • Pour les lèves tôt, le restaurant Ambrosio ouvre ses portes dès 5 h pour un déjeuner continental. Le buffet complet débute à 7 h.
  • Le WiFi est disponible dans le lobby à la carte ($), par heure. On peut acheter les cartes à la réception.
  • Des forfaits complets et clé en main sont offerts pour les mariages.

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :