0
11 Mai
2015

Visite d’un incontournable vignoble du Chili, Santa Rita

Par Jasmine Nadeau | Catégories : Art, culture et histoire, Chili, Gastronomie - cuisines

L’Amérique du Sud c’est les Incas, les gauchos et le vin!

Célèbre vignoble du Chili, Santa Rita, est ouvert au public. J’y ai découvert un musée, des jardins, une chapelle et un hôtel de charme, le Casa Real.

Le Chili, cette bande de terre longue de 4 300 km située au bord du pacifique, est le 4e plus important exportateur de vin au monde.

Du mois de mars au mois de mai, après des jours et des jours d’un soleil radieux et de chaleur intense, les fruits mûrs des coteaux vallonneux du Chili rafraîchis par la brise maritime du crépuscule sont enfin prêts pour les vendanges.

Dans ces vallées fertiles, ce sont plus d’un millier de vignerons qui orchestrent les vendanges pour plus de 300 différentes maisons. L’une d’elles, Santa Rita, est parmi les plus intéressantes à visiter.

hotel Casa Real vignoble du Chili, Santa Rita

L’hôtel de charme Casa Real, au coeur du vignoble Santa Rita.

Visiter Santa Rita, c’est un peu comme traverser le temps et s’imprégner de l’histoire du Chili. C’est sans doute un des vignobles les mieux organisés pour accueillir les gens à la recherche d’expériences enrichissantes et inoubliables.

Après une course d’environ 50 minutes de Santiago, notre petit bus s’arrête devant le vignoble de Santa Rita. Un édifice moderne recouvert de chaux blanche fait face aux bâtiments anciens et aux deux immenses demeures ancestrales.

vignoble du Chili, Santa Rita

Le Museo Andino du vignoble Santa Rita.

C’est le muséo Andino de Santa Rita, qui rassemble une collection impressionnante d’artefacts, de bijoux et de vêtements ayant appartenus aux différentes communautés autochtones certains datant jusqu’à la période précolombienne.

vigoble du Chili, Santa Rita

Le Muséo Andino rassemble une collection d’artefacts, de bijoux et de vêtements.

De ces communautés autochtones, certaines ont disparu, mais d’autres sont encore bien présentes dans le sud du pays, tels que les Mapuches.

vignoble du Chili, Santa Rita

L’hacienda de Santa Rita abrite les caves, la boutique et le restaurant du vignoble.

Face au musée, un imposant bâtiment abrite les caves, la boutique et le restaurant du vignoble.

Derrière ce bâtiment démesuré, je découvre des jardins centenaires où se réfugiaient autrefois nobles et poètes.

Santa Rita

Des cyprès aux racines étranges poussent près du lac.

Tout d’abord des jardins structurés à la française, puis des plantations d’oliviers, de palmiers, des arbres et des fleurs provenant de partout dans le monde forment des jardins luxuriants et à la fois étonnants.

Des cyprès aux racines étranges et des saules se dressent autour d’un lac où se reposent des cygnes gracieux.

Un peu plus loin, à travers les branches, j’aperçois le clocher d’une magnifique petite chapelle que je qualifierais maladroitement de néo-gothique.

Chapelle Santa Rita

La chapelle de Santa Rita, offerte en cadeau de mariage par le propriétaire du vignoble à sa fille.

Quelle surprise étonnante ! L’histoire raconte que le propriétaire du domaine Santa Rita avait offert cette chapelle en cadeau de mariage à sa fille afin qu’elle accepte de marier le propriétaire des terres voisines.

Santa Rita hotel Casa Real.

La salle à manger de l’hôtel Casa Real.

Une passerelle relie cette chapelle à la superbe demeure de brique rouge transformée en hôtel de charme, la Casa Real. De grandes fenêtres à carreaux de bois laissent entrer la lumière dans les pièces somptueuses.

Santa Rita

Invitante salle de billard au Casa Real de Santa Rita.

Il n’y a que quelques chambres, une salle de billard, des salons décorés avec élégance et une salle à manger baignée de soleil.

Plusieurs activités sont possibles, outre la traditionnelle dégustation de leurs très bons vins, on peut faire une escapade de vélo à travers les jardins et les vignobles, prendre un repas à son charmant restaurant ou passer au café acheter un panier de pique-nique.

Santa Rita

Mon panier de pique-nique.

Je choisis le pique-nique! Mon panier contient de délicieuses victuailles et une bonne bouteille de vin que j’emporte dans un coin du jardin. Je m’installe sous un arbre qui se prête parfaitement à la farniente. Bonheur!

À savoir

  • Au Chili, à part le vin, il faut goûter au pisco sour, un excellent cocktail local.
  • L’Aéroport international se trouve à Santiago, une très belle ville à visiter.
  • La devise nationale est le peso chilien.
  • Les prises électriques sont de type européennes.
  • Vaut mieux avoir quelques notions d’espagnol pour converser avec les gens, les serveurs et les chauffeurs de taxi.
  • L’hôtel The Aubrey, à Santiago, est un de mes coups de cœur, pour l’hôtel et pour sa situation enviable dans le magnifique quartier coloré de Bella Vista.
  • Les excursions dans les vignobles peuvent se réserver à partir de l’hôtel ou via Enotour, un office de tourisme spécialisé dans le tourisme vinicole. 
  • L’île de Pâques, bien qu’appartenant au Chili, est à environ 5 heures de vol de Santiago. La danse traditionnelle de l’Île se rapproche un peu des danses polynésiennes.

Quelques vins de Santa Rita offerts à la SAQ (Québec) :

  • Santa Rita Medalla Real Gran Reserva, Cabernet Sauvignon, 20,20 $
  • Carmenère Terra Andina Scandaleux Valle del Maipo 12,95 $ (nouveau)
  • Santa Rita Reserva Carménère 2010, 16,55 $
  • Santa Rita 120 Cabernet-Sauvignon, rosé 9,95 $
  • Santa Rita Reserva Sauvignon, blanc, 15,25 $
  • Santa Rita Reserva Cabernet-Sauvignon, 15,80 $

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :