0
5 Juin
2017

Pourquoi j’évite Air Transat

Par Michel Julien | Catégories : Destinations soleil, Transports, Trucs et conseils, Un peu de tout

J’ai maintes fois volé sur les ailes de WestJet et d’Air Transat.

J’ai apprécié le fait qu’Air Transat soit une entreprise québécoise qui a fait ses preuves.

J’ai aussi apprécié le service à bord de WestJet, l’humour incomparable de son personnel et le fait que cette compagnie aérienne soit dévouée au bonheur de ses passagers.

Lors de mon dernier voyage à Puerto Vallarta, j’ai eu la chance de faire l’aller sur les ailes de WestJet et la malchance de revenir sur les ailes d’Air Transat.

Certes, ces deux lignes aériennes ne sont pas si différentes. Les deux facturent les bagages enregistrés. Les deux n’offrent que des repas ordinaires qu’il faut acheter à gros prix.

Aussi, ces deux lignes aériennes canadiennes offrent des prix et un niveau de service assez comparables.

Alors pourquoi dis-je que j’ai eu la chance de faire l’aller sur les ailes de WestJet et la malchance de revenir sur les ailes d’AirTransat? L’espace. L’espace pour les jambes.

Très peu d'espace pour les jambes sur un vol d'Air Transat.

Très peu d’espace pour les jambes sur un vol d’Air Transat.

Je mesure 1 mètre 90. À bord du Boeing 737 800 de WestJet, j’étais confortable. À bord d’un avion exactement du même type, un 737 800 de Transat, mon vol a été très inconfortable.

Dans la cabine du Boeing 737 800 de WestJet, il y 6 fauteuils de large sur 29 rangées.

Dans la cabine du Boeing 737 800 d’Air Transat, il y a aussi 6 fauteuils de large, mais 32 rangées !  

Ouaip, Air Transat aménage 3 rangées de sièges de plus dans le même type d’avion. C’est 10 % d’espace en moins pour les jambes. Et ce 10 % équivaut à environ 7,5 centimètres (3 pouces) de moins. 

Ces trois rangées de fauteuils assurent moins de confort pour les passagers, mais un plus gros profit pour Air Transat. Pour la ligne aérienne, le choix entre le confort des passagers et le profit a été fait. Malheureusement, c’est le profit qui a gagné. Tant pis pour les passagers.

Un petit 7,5 centimètres, ce n’est rien vous me direz. Pour moi, c’est tout. Assis dans un sièges de Boeing 737 800 de WestJet, mes genoux sont à 7 centimètres du dossier du siège devant moi. À bord du Boeing 737 800 d’Air Transat, mes genoux sont pressés contre le dossier du siège avant.

Inconfort, tu dis?

Bref, lors de mon prochain vol, je tâcherai d’éviter à tout prix la classe «boite à sardine» d’Air Transat, malheureusement devenue l’une de ces lignes aériennes qui tuent l’envie de voyager.

 


Note : cet article n’est en aucun cas sponsorisé. Nous n’avons bénéficié d’aucun avantage ou paiement de la part de WestJet, d’Air Transat, ni d’aucune autre ligne aérienne.

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :