0
29 Sep
2014

À La Havane, le bar Floridita perpétue la mémoire d’Hemingway

Par Michel Julien | Catégories : Antilles et Caraîbes, Cuba, Gastronomie - cuisines

Au fond du restaurant bar Floridita à La Havane on découvre une statue de bronze représentant un Américain. Une institution cubaine qui rend homage à un Américain?

Oui, mais cet Américain c’est Ernest Hemingway, certainement l’un des plus grands amis de Cuba.

statue Hemingway bar Floridita

La statue d’Hemingway à l’endroit où l’écrivain prenait place tous les jours.

Ernest Hemingway, écrivain célèbre et buveur non moins célèbre a passé plusieurs années de la fin de sa vie à Cuba.

Il y a écrit son opus le plus célèbre, Le vieil homme et la mer, qui raconte la lutte d’un pêcheur cubain avec un gros poisson. Il s’est lié d’amitié avec plusieurs Cubains, dont Fidèle Castro.

bar Floridita

D’autres personnalités telles que Spencer Tracy (à la gauche d’Hemingway sur la photo) ont aussi fréquenté le bar Floridita.

Lors de son séjour à La Havane, il a passé beaucoup de temps à la Floridita, un bar à cocktails de la vieille ville.

Chaque matin vers 10 heures, il prenait place sur le tabouret n°1 au fond du bar. L’écrivain est décédé en 1961, mais il est toujours présent dans son coin.

Bar Floridita

Le bar Floridita à ouvert ses portes en 1817 sur la rue Obispo dans des locaux qu’il occupe toujours aujourd’hui.

En entrant dans le bar, je découvre le même décor classique qu’Hemingway voyait tous les jours. Presque rien n’a changé depuis.

À gauche, au bout du bar, j’aperçois la statue de l’écrivain, un touriste assis sur ses genoux.

La statue de bronze d’Hemingway est l’une des attractions les plus photographiées de la Havane. On fait la file pour se faire photographier avec elle.

bar floridita

L’enseigne du bar Floridita indique que l’endroit est le berceau du daiquiri.

On ne vient pas à la Floridita que pour la statue d’Hemingway, mais aussi pour son cocktail le plus renommé, le daiquiri.

L’enseigne extérieure du bar date d’avant la révolution cubaine. On peut y lire « La cuna del daiquiri », ce qui se traduit par « Le berceau du daiquiri ».

Eh oui, c’est ici que le barman Constantino Ribalaigua Vert a inventé ce célèbre cocktail glacé au début des années 1930.

Aujourd’hui encore, les daiquiris servis au bar Floridita sont délicieux, les barman attentionné et le décor authentique. Un must lors d’une visite à La Havane.

 

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Monde
Influenza Réalisation :