Vous connaissez tous ces îles : la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion, ces îles de l´archipel des Antilles qui nous font rêver. Leurs plages de sable fin et blanc, leurs eaux cristallines, et leurs températures élevées toute l´année. L’île de la Guadeloupe, dans les Antilles françaises, est une île de carte postale dans la mer des Caraïbes avec tout le confort de la France. Malgré cette touche gauloise, l’île n’a pas perdu son côté épicé, et les visiteurs y trouveront aussi des villages colorés, une cuisine créole savoureuse, la joie de vivre des habitants, et beaucoup de rhum. Paysages de rêve, grandes randonnées, douceur de vivre et plaisir des sens sous le regard de la « Vieille Dame » – surnom du volcan La Soufrière -, la Guadeloupe est tout cela à la fois. Cette France du bout du monde, très prisée des visiteurs de la France métropolitaine, risque fort de vous faire craquer. Qu’attendez-vous pour explorer ce petit coin de France ? Le meilleur moyen de visiter une île est de louer une voiture.

Explorer la Guadeloupe en voiture : pourquoi ?

Pour pouvoir circuler librement dans ces terres et pour visiter ce que vous voulez quand vous voulez. Par exemple, en Guadeloupe si vous voulez vous promener dans les collines et montagnes, le plus rapide et pratique est de se déplacer par ses propres moyens. Les vrais aventuriers comprendront sûrement !

Si vous vous rendez prochainement aux Antilles, pensez à aller chez un spécialiste de la location de voiture de ces îles Jumbo Car. Louez une voiture vous permettra de vous rendre à tous les lieux touristiques de l´île que vous aurez choisi mais aussi aux endroits les plus décalés et cachés, qui pourront vous émerveiller. Par exemple des criques cachés et isolées. Vous pourrez donc admirez les montagnes, les forêts, les volcans ainsi que las plages en quelques heures.

Vous pourrez par exemple louer de petites voitures pour vous faufiler partout dans l´île ou des breaks si vous êtes chargés. En effet, il y a un vaste choix de véhicule selon vos critères de recherche et selon vos besoins.

Ce qu’il faut voir et faire en Guadeloupe

Du sable noir et volcanique aux rives balayées de sucre glace, la Guadeloupe peut se vanter de posséder certaines des plus belles plages des Caraïbes. La baignade seins nus est acceptable mais attendez-vous à des regards indiscrets. Pour les apéritifs, la Plage de la Perle sur Grand-Terre est difficile à battre avec son sable doré, ses palmiers bruissants et ses bars de plage délabrés. Pour des rivages plus calmes, explorez Sainte-Anne sur Grand-Terre.

Randonnée dans le parc national de la Guadeloupe

Le parc national de la Guadeloupe compte quelque 300 km de sentiers balisés, dont la plupart sont situés dans la forêt tropicale. Cette jungle humide abrite plus de 100 espèces d’orchidées, 11 espèces de chauves-souris et plusieurs espèces d’oiseaux rares. Le parc abrite également un volcan, une montagne et une chute d’eau.

Escalade d’un volcan actif

La Grande Soufrière, un volcan actif, qui culmine à 1 467 m (4 813ft) et offre une ascension difficile. Cependant, le panorama qui accueille les visiteurs au sommet vaut bien l’effort – du sommet, il est possible de voir les sommets verdoyants des îles environnantes. Le dernier grondement significatif remonte à 1976.

Se baigner aux chutes du Carbet

Les chutes du Carbet, situées sur Basse-Terre, sont une série de trois chutes d’eau spectaculaires dans les contreforts de La Grande Soufrière. Seuls les randonneurs expérimentés et confiants devraient tenter le trekking jusqu’à la première ou la troisième cascade (où une baignade rafraîchissante attend les pèlerins endurants), mais la deuxième cascade est facilement accessible à tous.

Explorer les ruines des plantations de sucre

Découverte par Christophe Colomb en 1493, l’île de Marie-Galante a été divisée en plantations sucrières par les Français. Des vestiges de ces plantations parsèment l’île, mais la ruine la plus intéressante se trouve peut-être à la plantation Murat, qui était le lieu de travail de 207 esclaves africains. Les visiteurs peuvent voir les restes d’un moulin à vent et jeter un coup d’œil à la maison de la plantation.

Pratiquer de la plongée sous-marine le long de la côte ouest

Les meilleurs sites de plongée se trouvent le long de la côte ouest de la Guadeloupe. Le petit village de pêcheurs d’Anse Duché possède une épave coulée nommée L’Augustin à explorer et il existe plusieurs sites autour des îlots Pigeon, qui font partie de la Réserve Cousteau. La réserve naturelle du Grand Cul-de-Sac Marin, une réserve marine protégée dans le nord, abrite également de grands récifs coralliens.

Imbibez vous d’art ancien

Le Parc Archéologique des Roches Graves, près de Trois-Rivières, abrite de nombreuses sculptures rupestres réalisées par d’anciennes tribus telles que les Arawaks qui habitaient autrefois les îles de la Guadeloupe. Le parc possède également un magnifique jardin tropical et les visiteurs peuvent profiter de vues spectaculaires sur l’archipel des Saintes.

Visiter un fort français

Fort Louis Delgrès, sur Basse-Terre, a été construit en 1650 par le gouverneur français Charles Houel. Le fort fut la cible de fréquentes attaques de la marine britannique, qui s’en empara brièvement en 1759. Il a finalement été désaffecté en 1904 et classé monument national en 1977. Pour connaître toute l’histoire, faites une visite avec un guide officiel le vendredi.

Joignez-vous aux réjouissances du carnaval

Le carnaval de Guadeloupe, l’événement le plus attendu de l’année, a lieu dans les semaines précédant le mercredi des Cendres et est un jamboree aux proportions épiques. Les habitants de l’île se parent de costumes colorés, défilent dans les rues et dansent jusqu’au petit matin, pendant près de six semaines. Cela vaut la peine de sortir de votre chemin pour.

Visiter le musée écologique créole

L’écomusée créole de la Guadeloupe se trouve juste à l’extérieur de la commune de Sainte-Rose sur Basse-Terre. Il possède un jardin botanique qui contient des expositions odorantes sur les herbes, les fruits et les légumes cultivés en Guadeloupe. L’exposition explore les propriétés médicinales de la flore locale et relate l’histoire des îles et des différents groupes ethniques qui y vivent.

Naviguer en kayak à travers les mangroves

Les mangroves protégées de la Guadeloupe regorgent d’oiseaux migrateurs, notamment des pélicans, des martins-pêcheurs et des hérons. La meilleure façon d’observer ces espèces est de faire une expédition en kayak à travers les forêts de mangroves, qui se trouvent le long de la côte ouest du pays. Kayak Canyon Guadeloupe loue des kayaks à la journée, tandis qu’il existe de nombreux sentiers de randonnée à travers les marais.

le Musée du Rhum

La célèbre institution du rhum de la Guadeloupe, le Musée du Rhum, explique comment l’alcool de canne à sucre est produit et, plus important encore, offre aux visiteurs une dégustation du breuvage local. Vous avez le choix entre une quinzaine de rhums, tous produits par la distillerie voisine.

Vous promener dans la capitale coloniale

Pointe-à-Pitre est la capitale commerciale de la Guadeloupe et se caractérise par ses bâtiments coloniaux colorés, ses marchés animés et ses habitants pleins de vie. La pièce maîtresse de la ville est la place de la Victoire, où plus de 850 personnes ont été décapitées à la guillotine pendant la Révolution française. Aujourd’hui, les gens socialisent, font du shopping et regardent le monde passer.

Promenade parmi les morts à Morne-a-l’Eau

À Morne-à-l’Eau, sur l’île de Grande-Terre, se trouve un extraordinaire cimetière en forme d’amphithéâtre où des sentiers étroits se faufilent entre d’énormes cryptes. Certaines cryptes sont extravagantes (beaucoup ont été conçues par des architectes pour de riches familles) mais toutes sont recouvertes de tuiles noires et blanches. Les façades en damier de ces sépultures représentent le brassage des cultures africaines et européennes de la Guadeloupe.

Promenade au-dessus de la canopée de la forêt

En plus d’être doté d’un zoo et de jardins botaniques, le Parc Zoologique et Botanique de la Guadeloupe, situé sur Basse-Terre, possède un réseau de ponts de corde altiers, qui sont suspendus au-dessus de la canopée de la forêt. Les vues sont excellentes, mais il vous faudra avoir le vertige.

Offices de tourisme

Office du Tourisme des Iles de Guadeloupe

  • Adresse : BP 555,
  • 5, Square de la Banque,
  • Pointe-à-Pitre cedex ,
  • 97166
  • Téléphone : (590) 820 930.
  • Site internet : http://www.lesilesdeguadeloupe.com
  • Lun-Ven 8:00-17:00. Sam 08:00-13:00.

Les îles Les Saintes : le paradis des Antilles ?

Les îles Saintes désignent un archipel faisant partie des dépendances de la Guadeloupe. La superficie totale des 9 îlots qui la composent est de 13km². Elles comportent 22km de côtes aux plages dissemblables. Deux atolls (Terre-de Haut et Terre-de-Bas) sont peuplés tandis que les 7 restants sont inhabités et abritent une faune et flore endémiques. Les sports nautiques font la réputation des baies et du littoral des îles Saintes. De ce fait, les connaisseurs dénomment cette île des Caraïbes et Antilles Saintes en Guadeloupe, les îles du Paradis.

La faune marine

Sur Les Saintes Guadeloupe, le littoral renferme de grandes variétés de poissons allant des trompettes aux demoiselles en passant par les barracudas et daurades. Les crustacés et les langoustes royales pullulent aussi dans les eaux turquoise et que dire des coquillages, mollusques des anémones et des requins. En complément de ces espèces marines s’ajoutent les différents coraux qui allouent au fonds marin un kaléidoscope de couleurs. Au large des côtes, les baleines à bosse, les orques et les dauphins effectuent des passages réguliers. Les adeptes de l’écologie trouveront leur bonheur dans l’exploration des anses et corniches.
Dans les falaises et les collines des îlets non peuplés, les oiseaux marins comme les sternes, les cormorans et les pétrels forment des colonies de volatiles. Chaque année, différentes espèces d’oiseaux migrateurs font escale dans ce paradis aquatique avant de partir pour d’autres destinations. Les amateurs de la nature seront ébahis par les va-et vient incessants des tortues de mer qui enfouissent leurs œufs dans le sable

blond des rivages.

La flore locale

La végétation renferme sur Les Saintes en Guadeloupe est composée d’arbres fruitiers rares et des plantes médicinales très plébiscitées dont les bois d’Inde. Frangipaniers, merisiers et flamboyants foisonnent dans cet endroit féerique. Les tamariniers fournissent des matières premières aux confiseries locales. Des tribus de cactus élisent domicile dans les terres arides tandis que les cocotiers géants et les raisiniers donnent de l’ombrage aux plages. Des circuits pédestres permettent aux touristes d’admirer les panoramas fabuleux offerts par ces îles minuscules.
Toutes les conditions semblent réunies pour confirmer sa réputation touristique aux îles les Saintes. Ne ratez pas la découverte des îles du Paradis lors de votre passage en Guadeloupe

N´hésitez pas à nous partager votre expérience dans ces îles et à nous donner vos bonnes adresses!

News letter

[mc4wp_form id="574"]

Liens utiles

coupsdecoeurpourlemonde.com 2022. Tous droits réservés.