La France regorge de beaux endroits à visiter, que vous aimiez la chaleur ou plutôt la fraîcheur, la ville ou la campagne etc… Chaque ville a son lot de musées à visiter, de boutiques à dévaliser, de rue à arpenter… Mais s’il y a bien une chose qui ravi tout le monde, ce sont les spécialités culinaires de ces villes.Cet article, c’est un moyen de vous mettre l’eau à la bouche en vous parlant un petit peu des spécialités de la ville de Lyon. Pourquoi Lyon ? Tout simplement car Lyon est considérée comme la capitale culinaire de la France. Les halles Paul Bocuse sont un temple dédié à la gastronomie et aux produits de qualités. Que vous soyez un gastronome amateur, ou un chef étoilé si vous avez un penchant pour les plaisirs de la bouche, vous vous devez de visiter ces halles. Et oui, il y en a pour tous les goûts et les fins palais trouveront bien quelque chose à ramener dans leur ville natale.

Le pâté-croûte

Souvent dégusté en apéritif, le pâté-croûte ou pâté en croûte est une spécialité qui se présente sous la forme d’un pâté cuit enrobé par une pâte brisé ou sablée. Si ce met est adoré en l’état, lorsqu’il a été créé, la croûte devait simplement servir de conservateur pour la viande et n’était pas destinée à être mangée.

La charcuterie Lyonnaise
La charcuterie Lyonnaise

La salade lyonnaise

Pour vous ouvrir l’appétit tout en vous permettant de garder de la place pour le reste du repas. Sans surprise, cette salade composée contient un peu de verdure et quelques gourmandises : du lard fumé, quelques croûtons de pain et un œuf mollet ou poché, au choix.

La rosette de Lyon

Impossible de passer par Lyon sans avoir goûté à cette fameuse rosette qui porte son nom. Qu’a-t-elle de plus que les autres rosettes ? C’est en fait un délicieux saucisson sec, associé à un peu de vin rouge( un cote du Rhône de préférence). Pour la manger, pas besoin d’aller très loin : une baguette et du beurre suffisent.

Le saucisson brioché

Délicieux et facile à reproduire, le saucisson brioché fait partie de l’identité culinaire de Lyon. Vous pouvez faire frémir vos papilles grâce à un saucisson souvent garni de pistache, enrobé par une brioche. Ce repas peut être manger en l’état, ou avec un petite salade verte pour apporter un peu de légumes.

La rosette et les grattons 2 spécialités culinaires Lyonnaise
La rosette et les grattons 2 spécialités culinaires Lyonnaise

La quenelle lyonnaise

Aaaah, la quenelle ! Encore un aliment qui est connu pour faire partie de la culture culinaire de Lyon, de telle sorte qu’il est aussi associé au nom de la ville. Elle peut être servi avec tout type de sauce : à la tomate, à la béchamel, aux fruits de mer, etc. De quoi vous faire voyager en quelques bouchées.

Le tablier de sapeur

Ce sont les sapeurs du Génies, sous Napoléon III qui ont inspiré le nom de ce plat : leur tablier ressemblant au plat. Un plat qui se compose d’un morceau de gras double qui a mariné dans un vin blanc, puis qui a été cuit au bouillon avant de le pané. Pas des plus diététique, mais bien des plus savoureux.

Un primeur aux halles de Lyon
Un primeur aux halles de Lyon

La cervelle de canut

Non, ne passez pas cette spécialité si vous craignez de manger de la cervelle de je-ne-sais-quoi. C’est bien bien parce que les ouvriers de la soie n’avaient pas les moyen de s’acheter de la cervelle animale qu’ils se sont mis à consommer ce formage blanc égoutté, accompagné d’ail, de poivre, de sel, d’échalote et de ciboulette.

Le Saint-Marcellin

Si ce fromage porte le nom de la ville Iséroise éponyme, c’est parce qu’il en est originaire. Pour autant, c’est à Lyon qu’il est travaillé. Ce fromage se présente sous la forme d’une tomme de chèvre mais il est au lait de vache. Absolument succulent, ce fromage ne laisse personne indifférent (et il est facile à transporter). Si vous passez aux halles Paul Bocuse faites un tour par le stand du fromager Mons élu « Meilleur Ouvrier de France ». Vous pourrez y goûter un Saint-Marcellin mais aussi plein d’autres fromages qui ravirons vos papilles.

Le fromager Mons de Lyon
Le fromager Mons de Lyon

La tarte à la praline

Encore un petit creux après votre repas, ou bien lorsque l’heure du goûter approche ? La tarte à la praline c’est ce qu’il vous faut ! Comme une tarte, ce dessert sucrée est recouvert de pralines. Elle se déguste avec le plus grand plaisir, surtout accompagnée d’une boisson chaude afin de multiplier les petits plaisirs.

Le coussin de Lyon

Étonnant par sa couleur verte, cette sucrerie est en fait une pâte d’amande dans laquelle se trouve une ganache au chocolat. De quoi s’offrir un petit moment de douceur après un repas ou au moment de boire un thé ou un café.

Saucisson à cuire, la spécialité Lyonnaise
Saucisson à cuire, la spécialité Lyonnaise

Conclusion

Voilà, les spécialités culinaires lyonnaises ont moins de secret pour vous. Vous savez ce qu’il faut manger dans la ville qui organise la fête des lumières.

News letter

[mc4wp_form id="574"]

Liens utiles

coupsdecoeurpourlemonde.com 2022. Tous droits réservés.